Accueil > Mieux vivre au travail > Concilier vie pro et vie perso > Vie perso, vie pro, une frontière de plus en plus mince !

Vie perso, vie pro, une frontière de plus en plus mince !

Non nous n’allons pas nous intéresser dans cet article aux relations interpersonnelles dans les entreprises (cela ne nous regarde pas, petite dédicace a de grands humoristes pour les connaisseurs), mais à un phénomène appelé le « Blurring » !

Issu de l’anglais « to blur » qui signifie se brouiller, s’effacer, ce phénomène caractérise l’effacement progressif de la frontière entre notre vie personnelle et notre vie professionnelle. L’apparition des nouvelles technologies, et aujourd’hui leur banalisation, en est le principal responsable, et ce sont les cadres qui sont le plus touché par ce phénomène. La généralisation d’internet partout et tout le temps et le développement des objets connectés font que petit à petit, le travail franchit les portes du bureau et pénètre dans notre salon. Lire un mail professionnel à la maison, après le diner, est un acte qui peut paraître anodin, mais il caractérise parfaitement cette idée de mélange des vies : 78% des cadres déclarent être sollicités par leur travail en dehors des heures de bureau, ou pire en vacances… Malgré tout, ils sont tout de même 64% à affirmer être satisfaits de leur équilibre pro/perso, même si un sur deux souhaiterait que leur entreprise fasse plus d’efforts dans les nouveaux modes d’organisation du travail.

Mais évidemment, il serait trop facile de limiter le blurring à cet aspect. Si le pro peut pénétrer le perso, l’inverse le peut également ! En effet, il est également possible de gérer ses problèmes personnels depuis le bureau, de consulter ses mails, ses comptes en banque, de faire son shopping ou encore de flâner sur les réseaux sociaux.81% des managers sont amenés à régler des problèmes personnels pendant les heures de travail (source : baromètre Edenred IPSOS 2015).

Les objets digitaux sont considérés comme générateur de stress pour 59% des français, mais ils sont tout de même 76% à trouver normal d’utiliser ces objets professionnels à des fins personnels… Il est évidemment plus agréable de vaquer à ses occupations personnelles au bureau, plutôt qu’être ennuyé par des problèmes professionnels en privée… !!!

Vie-pro-vie-perso-salaries-regrettent-manque-souplesse-leurs-employeurs-F

Néanmoins, il convient de signaler que les nouveaux outils et canaux de communication ne sont pas les seuls responsables du « blurring » ! Les différents types de management peuvent également en être la cause. Ainsi, ceux qui laissent plus de libertés en termes d’organisation du travail à ses salariés sont également les responsables de la disparition de cette frontière. Et ça ne risque pas de s’améliorer dans le futur… En effet, à l’heure du télétravail, ce mélange n’est-il pas inévitable ? Et au fond, cela est-il vraiment dérangeant ?

La question mérite d’être posée car une vie n’est pas une accumulation de dimensions, mais ce sont celles-ci qui forment la personnalité, et ce mélange devient donc logique…

A propos de l'auteur

Commentaire sur “Vie perso, vie pro, une frontière de plus en plus mince !

Les commentaires sont fermés.