Accueil > Mieux vivre au travail > La vie au bureau c’est comment ?

La vie au bureau c’est comment ?

Et oui, vous passez une grande partie de votre temps au travail et donc dans votre bureau. Celui-ci peut être personnel, comme il peut être partagé avec un ou plusieurs de vos collègues. Au vu de l’important nombre d’heures que vous y passez, il est mieux de faire en sorte que ce temps défile de la meilleure manière possible, enfin autant que faire se peut. Car oui, au bureau on ne maîtrise pas tout (je ne  dis pas non plus qu’on maîtrise tout à la maison), travail en équipe oblige.

« Pas mal mais peut mieux faire… »,  est la phrase qui correspond le mieux à l’avis des français en ce qui concerne leur environnement de travail. En effet, ils s’en disent satisfaits à hauteur de 78%. Si ce chiffre est élevé, il l’est moins que nos voisins européens, qui se montrent moins critiques envers leurs conditions de travail : 83% de satisfaits en Suède, 85% des espagnols, 88% des Britanniques et des Allemands ou jusque 91% pour les Néerlandais.
Voici, selon une enquête 20minutes, 5 choses qui nous ennuient au travail…

–          L’intérêt des missions

Pour la moitié des français, la chose la plus importante dans sa vie professionnelle est l’intérêt du travail, avant même la qualité de vie au bureau (45%) et le niveau de rémunération (41%). Pour comparer avec nos voisins européens, seuls les Allemands accordent plus d’importance à ce critère (58%), tandis que pour les Britanniques et les Espagnols, c’est la qualité de vie qui prime.

–          L’open-space

Loin d’être le bureau préféré des français, l’open-space offre différents avantages et inconvénients. Ainsi, 88% des salariés français occupant un bureau personnel fermé en sont satisfaits. Chiffre qui tombe à 67% lorsqu’on parle de bureau commun, soit complétement l’inverse des Britanniques. Néanmoins, à partir du moment où le bureau se compose par plus de 4 personnes tous les salariés européens sont agacés.

–          Le bruit

Si certains bruits dans la vie de tous les jours sont excessivement énervants, comme par exemple une alarme de voiture, qu’en est-il de cette nuisance dans le monde professionnel ? A ce niveau, nous remportons la palme européenne en ne supportant le bruit. De là à voir un rapport de cause à effet entre le bruit et le travail en open-space, il n’y a qu’un pas qu’on peut franchir : en effet, plus d’un salarié sur deux est perturbé par le bruit de ses collègues de bureau… Ambiance, ambiance… J.

Climat social en entreprise employeurs et employ├®s ne sont pas dÔÇÖaccord !

–          L’austérité des espaces

Rares sont les sociétés qui mettent à disposition de leurs salariés un espace convivial de partage informel.  27% en sont dotées, contre par exemple 54% des entreprises néerlandaises et 46% des sociétés suédoises. Au point que certaines sociétés offrent même des salles de repos : plus d’un salarié suédois sur deux par exemple. Ces espaces manquent cruellement en France. Car même si 72% des Français ont une salle de réunion fermée, et même 80% un coin machine à café, nous restons en général plutôt insatisfaits de l’aménagement des locaux…. A quand la salle de sieste ?

–          L’implantation géographique

Critère primordial pour 33% des salariés français, la distance entre le lieu de travail et l’habitation tient une place importante dans le confort des français au travail. Ce qui n’est pas le cas de nos voisins européens, et notamment en Suède, où plus d’un salarié sur deux télétravaille.

Et vous, qu’est ce qui vous ennuie au bureau ?

A propos de l'auteur