Accueil > Mieux vivre au travail > Concilier vie pro et vie perso > Les congés décalés, vous y avez pensé ?

Les congés décalés, vous y avez pensé ?

Congés d’été riment souvent avec juillet et août. Mais outre les « juilletistes » et les « aoûtiens », certains décident de partir avant (en juin), ou plus fréquemment après (en septembre). Près de la moitié des salariés partent en août (42%), et 19% en juillet. Aujourd’hui les vacanciers de septembre sont devenus plus nombreux que les juilletistes ! De nombreuses raisons peuvent pousser les salariés à prendre des congés décalés, notamment en septembre, pour ceux qui le peuvent. En voici un petit florilège… Attention, nul doute qu’après la lecture de cet article vous voudrez prendre vos congés en septembre !

  • Faire des économies

Ou « faire de plus belles vacances »… En effet, partir en septembre vous fera économiser près de la moitié du budget « Août », ou peut vous permettre, pour le même budget, de partir vers une destination plus exotique. Locations moins chères, billets d’avions ou de train également, ou encore activités touristiques sur place à prix réduits…

  • Une population locale plus « cool »

Passé le rush du mois d’août, les professionnels du tourisme décompressent ! Ils vont accueilleront donc plus chaleureusement, seront plus attentifs à vos besoins et à vos envies. Être entouré de gens cools ça aide aussi à se détendre.

  • Moins de touristes

En septembre il y a bien moins de personnes en vacances, donc moins de monde sur les routes, sur les plages, lors des visites, dans les villes… Bref moins de stress, plus de détente donc on profite d’autant plus des congés !

PHOb61cba86-29dc-11e4-b4c7-9043929058cb-805x453

  • Un emploi du temps au bureau plus calme

Logique, comme tout le monde est en vacances en juillet-août, le versant professionnel est ralenti donc cela se ressent sur vos activités… Le rythme de travail est moins soutenu et vous permet d’avancer tranquillement, sans être dérangé.

  • C’est l’heure de la rentrée

Et non, pas pour vous ! En effet, quand vos collègues rentrent et sont directement dans le bain avec le rush de la rentrée, vous partez en congés… Na Na Na Na Nère…

2593890296_1

  • Un bronzage qui dure

Et oui, quand vos collègues arrivent, ils trouvent que vous avez grise mine. Et encore, vous avez profité des mois d’été pour bronzer le week-end, le midi lors de vos pauses… Mais hélas vous ne concurrencez pas les retours de vacances. Bientôt, ce sera à vous de vous pavaner devant vos collègues qui auront repris le travail à la rentrée…

  • Vous n’avez jamais été aussi proches des prochaines vacances

En effet, même si les vacances de septembre se terminent car toutes les bonnes choses ont une fin, dites-vous que dans quelques semaines, ce sera déjà noël…

Alors, convaincus ?

A propos de l'auteur