Accueil > Mieux vivre au travail > Kit de survie pour fête d’entreprise

Kit de survie pour fête d’entreprise

Vœux, séminaire, Noël de l’entreprise, convention, ou tout simplement anniversaire d’un de vos collègues : les occasions de faire la fête en entreprise ne sont pas forcement très nombreuses, mais présentent certains pièges à éviter. A noter que plus l’entreprise est grosse, plus ils sont subtils et dangereux. Difficile de gérer le rapport avec sa hiérarchie quand vous en êtes au quatrième punch. De même si vous êtes manager, comment garder son autorité tout en s’extasiant, couvert de cotillons, sur la chorégraphie de « YMCA » ?

Afin de survivre dans cette zone périlleuse entre vie privée et vie professionnelle, voici quelques conseils bien utiles :

  • Attendez la fin du discours du grand patron pour prendre d’assaut le buffet.
  • Respectez le dress-code de l’évènement. Rien de pire que d’arriver en costume à une soirée hawaïenne !
  • Ne buvez qu’un verre à la fois, et bannissez les séries de shooters !
  • Le zouk avec le ou la conjoint(e) du boss doit se faire avec les plus extrêmes précautions.
  • Vos goûts musicaux n’étant pas universels, ne tannez pas le DJ pour qu’il passe du Bénabar.
  • Pas de strip-tease sur « the Full Monty », ni sur aucune autre chanson d’ailleurs.
  • Soyez discret au niveau de la drague, d’autant plus si vous ne rentrez pas seul(e).
  • Gardez à l’esprit que cette soirée aura un lendemain, évitez donc toute source de scandale et de honte pour vous faciliter le retour au bureau.

Pour faire simple, naturel et sympathie sont les maîtres-mots à respecter pour espérer tirer bénéfice et plaisir lors de ses soirées.

A propos de l'auteur