Accueil > Actualités > Harcèlement moral au travail : L’identifier et le stopper !

Harcèlement moral au travail : L’identifier et le stopper !

Harcèlement au travail

Dans le monde du travail, le harcèlement moral peut faire beaucoup de dégâts. Dès lors que l’on porte atteinte à  l’intégrité physique et / ou psychique du salarié, il faut agir vite pour désamorcer la situation. Comment distinguer le harcèlement du stress ou de la pression ressentie dans le cadre de beaucoup d’activités professionnelles ? Comment agir efficacement pour se dégager de l’emprise du harceleur ? Voici quelques pistes.

Identifier le harcèlement

La caractéristique principale du harcèlement, c’est la répétition. Et les formes que peuvent prendre les attaques sont nombreuses : remarques et critiques injustifiées à l’encontre du travail fourni, voire surtout, à l’encontre de sa personne, baisse de salaire, déclassement, « mise au placard », agressivité, avertissements non fondés, manque de moyens pour réaliser les missions, avenir professionnel compromis… Des signes qui doivent immédiatement alerter, mais qui malheureusement, sont rarement pris à temps. Car la victime du harcèlement peut douter d’elle-même, se dévaloriser et encaisser ces actes pendant un moment.

Harcèlement moral travail

Plus ce laps de temps est long, plus les dégâts sont grands : dépression, burn-out, traumatismes… Se relever et reprendre confiance en soi et en autrui sera le fruit d’un travail long et fastidieux. Il est donc très important d’agir vite pour éviter d’en arriver là.

Prendre conscience et en parler

Si vous êtes témoin de faits de harcèlement, parlez-en directement à votre collègue et tentez de tirer la sonnette d’alarme, auprès d’autres collaborateurs, mais aussi auprès de la hiérarchie ou l’inspection du travail. Si vous êtes vous-même la victime, de même, parlez-en. Briser la loi du silence est le premier pas qui vous permettra d’en sortir.

harcèlement moral travail

Car non, tous ces agissements à votre encontre ne sont pas la manifestation d’un milieu professionnel épanouissant. Et non, il n’y a pas de raison logique à laquelle vous pourriez penser, qui puisse justifier de tels actes. Et c’est bien le problème : comprendre qu’il n’y a rien à comprendre. De façon arbitraire ou probablement pour des raisons non avouables, vous êtes la cible du harceleur. C’est un fait. Maintenant, il faut vous battre pour sortir de cette emprise qui vous détruit.

Agir pour s’en sortir

Compiler des éléments. Car vous allez avoir besoin d’assez de matière pour appuyer vos propos. En effet, pour que le cas de harcèlement moral soit reconnu, il faut réunir deux conditions : Premièrement, que le salarié apporte des preuves suffisantes pour présumer le harcèlement moral, mais aussi, le fait que l’employeur ne puisse pas prouver le contraire. Pour cela, les témoignages de vos collaborateurs pourront s’avérer précieux. De même, tout document, note, e-mail, message vocal, fiche de paie, pourrait constituer des pièces pour votre dossier. En revanche, ne tentez pas d’enregistrer les propos de votre harceleur, à son insu. Ce type d’enregistrement n’est pas recevable…

Un accompagnement psychologique sera aussi de mise. Mais une fois toute ces étapes franchies, le plus important, c’est qu’elles seront derrière vous !

A propos de l'auteur
Morgane
Morgane
Rédactrice, community manager, chargée de communication, recrutement... J'ai plusieurs casquettes chez L4M. Mais ne vous inquiétez pas pour moi ! Car heureusement, j'ai une tête à chapeau.