Accueil > Insolite > SOS : Ciblé par une érotomane !

SOS : Ciblé par une érotomane !

La fête de l’amour approche à grand pas. Tout est beau et rose, vous vous sentez léger, votre cœur bat la chamade. Mais cette semaine, L4M vous propose une immersion dans le côté obscur : l’amour obsessionnel. Dans ce billet de blog dont vous êtes le héros, une érotomane vous a pris pour cible. Tentez de vous échapper ! Commencez votre aventure au paragraphe 1

1 – Bureau

C’est une journée normale qui commence. Vous montez au troisième étage en fredonnant votre air préféré, allez d’un pas insouciant au bout du couloir. Vous ouvrez votre bureau, posez vos affaires, allumez l’ordinateur. Une fois installé à votre poste, vous sirotez tranquillement votre café et lisez vos e-mails. Soudain, le téléphone sonne. C’est Anabelle, une collègue qui, persuadée que vous êtes secrètement amoureux d’elle, cherche depuis des semaines à vous séduire. Prétextant une sombre histoire de papiers administratifs, elle vous informe de sa venue imminente. Vous tentez de la dissuader en l’informant que vous avez une tâche urgente à accomplir. Vous raccrochez, mais vous savez qu’elle ne va pas tarder. Vous sortez rapidement de votre bureau. Allez au paragraphe 6.

2 – Le quatrième étage

Après avoir grimpé les escaliers quatre à quatre, vous arrivez le souffle court au quatrième étage. Il n’y a personne dans ce couloir et il ne donne que sur une seule porte. Vous vous approchez pour tenter de l’ouvrir, mais il s’agit d’un local de maintenance fermé à clé. Si Anabelle monte, vous êtes perdu. Cherchant une autre échappatoire, vous retournez dans la cage d’escalier, paragraphe 8.

3 – La photocopieuse

Se rendre dans cette salle est risqué. La porte est en général ouverte et constitue donc une piètre cachette. D’un autre côté, si vous fermez la porte, vous éveillerez peut-être des soupçons…Tandis que vous étiez en pleine réflexion sur ce choix cornélien, un téléphone sonne. Vous entendez la voix d’Anabelle : « Ah oui, mince, j’avais oublié ! J’arrive tout de suite ! ». Vous rentrez le ventre et retenez votre respiration pour vous cacher derrière la porte. Les bruits de pas s’éloignent, la porte de la cage d’escalier claque. La pression retombe, vous pouvez enfin regagner votre bureau. Allez au paragraphe 4.

4 – Votre bureau

Après ces quelques frayeurs, vous vous dirigez d’un pas rapide vers votre havre de paix. Vous ouvrez la porte, retrouvez votre décor familier. Vous respirez profondément, et un sentiment de soulagement vous envahit. Bravo, vous vous en êtes très bien sorti ! Pour aujourd’hui… 

5 – Le premier étage

A cette heure, l’étage qui abrite la cantine de l’entreprise est presque vide. Décidé à justifier cette absence à votre bureau, vous avancez vers le self. Allez au paragraphe 7.

6 – Le couloir du troisième étage.

Le couloir est désert. Mais il faut faire vite, vous entendez de lointains bruits de talons aiguille. Elle arrive. Réfléchissant à la vitesse de la lumière, vous avez le choix entre vous réfugier dans le bureau de votre Boss (paragraphe 9), prendre la fuite par les escaliers (paragraphe 8) ou vous rendre dans la salle de la photocopieuse (paragraphe 3).

7 – Le self de l’entreprise

Vous pénétrez dans le self. Il est tôt, mais vous avez la brillante idée de prendre directement votre déjeuner à emporter. Vous jetez quelques regards méfiants autour de vous, ne voyez aucun danger à l’horizon. Vous choisissez tranquillement votre menu, et l’employée vous l’emballe très aimablement. Vous pensez que votre diversion est parfaite, vous décidez de retourner dans votre bureau. Allez au paragraphe 4.

8 – La cage d’escalier.

Vous entendez la voix d’Anabelle qui demande à vos collègues où vous êtes passé. Priant pour qu’aucun d’entre eux ne vous ait vu vous engouffrer dans les escaliers, vous décidez par précaution, de changer d’étage. Si vous montez au quatrième, rendez-vous au paragraphe 2. Si vous descendez, vous pouvez vous arrêter au deuxième étage (paragraphe 10) ou au premier (paragraphe 5).

9 – Le bureau de votre Boss.

Vous frappez rapidement 3 coups à la porte. Au moment même où vous entendez « entrez ! », vous ne vous faites pas prier et vous vous glissez furtivement à l’intérieur. Le cœur battant, vous fermez la porte derrière vous. Votre patron vous jette un regard interrogateur. Malheureusement, il n’y a que peu de raisons valables pour que vous vous trouviez à cet endroit. Après avoir posé quelques questions évasives sur un projet en cours, vous devez vous rendre à l’évidence. Il faut sortir de ce bureau, en espérant qu’Anabelle ne soit pas dans le couloir. Retournez au paragraphe 6.

10 – Le deuxième étage

Vous entendez des pas dans l’escalier. Vous vous figez, tendez l’oreille. Heureusement, ce n’est que votre collègue Arthur. Vous le saluez et lui demandez de garder le silence. Si on lui demande où vous êtes, il répondra qu’il ne vous a pas vu. Ouf. Au deuxième étage cependant, vous entendez le bruit de l’ascenseur et une voix mélodieuse parvient jusqu’à vos oreilles. Anabelle est au bout du couloir. Rapidement, vous entrez dans les toilettes pour vous cacher. Retenant votre souffle, vous laissez passer quelques minutes. Une porte claque. Vous sortez, et repartez dans la cage d’escalier. Allez au paragraphe 8.

A propos de l'auteur
Morgane
Morgane
Rédactrice, community manager, chargée de communication, recrutement... J'ai plusieurs casquettes chez L4M. Mais ne vous inquiétez pas pour moi ! Car heureusement, j'ai une tête à chapeau.