Accueil > Actualités > En ce moment > Quelles villes et pays pour trouver un emploi à l’étranger ?

Quelles villes et pays pour trouver un emploi à l’étranger ?

De nombreuses personnes veulent partir à l’étranger pour trouver un emploi et changer complètement de vie. Mais avant tout il faut trouver la fameuse destination. Pour vous aider, voici une liste des pays et des villes où il y a une possibilité de trouver un emploi selon les différents secteurs qui recrutent.

Partir à l’autre bout du monde pourquoi pas ?

Les États-Unis. Et oui, pourquoi ne pas tenter l’American Dream ? Pour y travailler, il vous faudra obligatoirement un visa de travail. Cependant, il est impossible de faire une demande sans avoir trouvé un emploi au préalable. Les secteurs qui recrutent : la gastronomie, l’hôtellerie, les nouvelles technologies, l’enseignement (du français) sans oublier la mode et luxe (le chic Français fait toujours rêver là-bas !).

Hong Kong : Tout comme les États-Unis vous devrez posséder un permis de travail et il vous faudra absolument trouver un travail au préalable. Les secteurs qui recrutent : la finance, l’informatique, le tourisme, le commerce, l’enseignement, l’automobile, la communication.

Le Mexique: En tant qu’étranger au Mexique, il vous faudra un visa de résident temporaire avec une autorisation de travail. Vous devrez au préalable avoir une offre d’emploi. L’entreprise, par la suite, vous aidera pour remplir le formulaire pour votre visa. Les secteurs qui recrutent : la technologie, le service clientèle, l’ingénierie, l’enseignement (de l’anglais).

Un peu plus près de chez vous, au sein de l’espace Schengen

Si vous ne voulez pas partir si loin, les pays et les villes faisant partie de l’espace Schengen sont aussi une solution ! En voici quatre, où pour la plupart, vous n’aurez pas besoin de visa ou de permis de travail.

Munich : l’une des villes les plus prospères de l’Allemagne. Les secteurs qui recrutent : l’aérospatial, les services financiers, la recherche scientifique, le tourisme, les technologies de l’information et de la communication, les assurances, les industries de la transformation.

Helsinki : Si vous êtes citoyen européen, il est possible de rester en Finlande pendant trois mois pour travailler ou y trouver un travail. Pour prolonger votre séjour, il faudra vous rendre auprès des bureaux de police régionaux pour faire une demande de permis de séjour. Les documents nécessaires seront votre carte d’identité, une photo au format passeport, et une attestation de travail délivrée par votre employeur. Les secteurs qui recrutent : le commerce de gros, les transports, la restauration, l’hôtellerie, la haute technologie.

Travailler à Luxembourg. La capitale du pays portant le même nom est la plaque tournante de l’économie européenne. Elle y abrite les institutions juridictionnelles et financières de l’union Européenne, la Cour des comptes européenne, la Banque européenne d’investissement etc. Les secteurs qui recrutent : le commerce, l’hôtellerie et la restauration, l’administration, les métiers des services à la personne et le milieu médical, le bâtiment et les travaux publics.

Malte : Pour y travailler vous aurez besoin d’un permis de séjourner dans l’archipel (de plus de trois mois). Vous devrez également savoir parler anglais car les deux langues principales sont l’anglais et le maltais. Les secteurs qui recrutent : le commerce international, l’industrie pharmaceutique, la technologie, la santé, la communication, l’information, le tourisme, l’hôtellerie et la restauration qui a connu un manque d’employés au cours de l’été 2018.

Vous l’aurez compris, beaucoup de pays embauchent des étrangers dans leurs rangs et c’est une bonne chose pour vous qui avez toujours souhaité découvrir un nouveau pays et sa culture. Y travailler est l’une des meilleures manières de prendre part à la vie quotidienne du pays.

Pour trouver un emploi dans ses différents pays et villes, il faudra passer par internet, par des candidatures spontanées, ou si vous êtes déjà sur place, vous pouvez passer par des agences de recrutement. Les démarches diffèrent selon les pays mais dès qu’elles sont faites, le plus facile reste à venir !

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.