Accueil > Gérer sa carrière > Évolutions de carrière > Lettre de démission : toute une histoire !

Lettre de démission : toute une histoire !

L’histoire ne dira pas si Benoît XVI a fait preuve d’originalité ou de style dans sa lettre de motivation papale. Ce qui est sûr, c’est que certains employés ou patrons, eux, ont fait le choix de démissionner différemment. Rapide tour d’horizon des lettres de motivation les plus originales. 

– Andrew Mason et sa lettre de motivation agite actuellement le monde du web. Le jeune entrepreneur de 32 ans, dirigeait depuis sa création en 2008 le site d’achats groupés Groupon. Un succès phénoménal, une croissance dingue, une entrée en bourse en 2011, 35 millions d’utilisateur dans le monde et un chiffre d’affaires avec beaucoup, beaucoup de zéro, bref : la petite aventure du jeune Andrew Mason est une réussite totale. Sauf que lors de ces derniers mois plus chaotiques, la magie est brisée et le PDG licencié. Sur son twitter, il publie une lettre de démission tranchante, qui, depuis, a fait le tour du monde. Extraits.

Employés de Groupon,

Après quatre années et demie intenses et merveilleuses en tant que PDG de Groupon, j’ai décidé que j’aimerais passer plus de temps avec ma famille. Non je plaisante, j’ai été viré aujourd’hui !

[…]Je vais maintenant prendre un peu de temps pour décompresser (pour info, je suis à la recherche d’un camp d’entrainement pour perdre mon  » Groupon 40 « (ndlr – il aurait pris 20 kilos depuis le lancement de la soiciété), si quelqu’un a un plan? avant de peut-être utiliser cette expérience pour m’investir dans quelque chose de productif.[…]

– C’est bien connu, pour faire passer efficacement un message, il faut le bon outil de communication et choisir avec soin ses mots. Pour cette lettre de démission, l’originalité n’est pas à chercher dans le texte, mais plutôt dans l’épaisse couche de glaçage de ce gâteau, offert par cet employé démissionnaire de San Francisco à son patron. De quoi faire passer l’information avec saveur !

Lettre de démission toute une histoire

– D’autres démissionnaires, eux, ne font pas dans la dentelle quand il s’agit de trouver les mots justes. C’est le cas de cet employé belge, visiblement pas satisfait des méthodes de management de son supérieur ! Au sommaire de sa lettre, insultes, règlement de comptes et chantage !

« Je vous signale que j’ai en ma possession, conservés dans un endroit sûr, tous les négatifs des photos prises à la dernière fête du bureau. Si vous souhaitez ne pas mettre votre mariage en péril, je vous suggère de vous tenir à carreau. »

Pour finir par un subtil « PS : tu pues ». Charmant !

A propos de l'auteur