Accueil > Gérer sa carrière > Candidature > Le bénévolat : un plus sur le CV ?

Le bénévolat : un plus sur le CV ?

Congé humanitaire, mission de solidarité internationale, ou plus simplement bénévolat à la buvette du club de sport local, 12 millions de français pratiquent une activité à but non lucrative. Mais dans le cadre d’une recherche d’emploi, cette expérience a-t-elle sa place sur un CV ? Ils sont 15% à en douter, d’après l’étude 2012 de France Bénévolat et Recherches et solidarités, ne sachant pas comment la mettre en valeur, ou craignant une réaction négative de l’employeur. Le débat est ouvert…

Le bénévolat permet de développer des atouts non-négligeables dans le monde professionnel. Qualités d’investissement, de participation, connaissances du travail en équipe et facilités à s’intégrer : voici beaucoup d’éléments positifs aux yeux d’un chargé de recrutement.

Mais le bénévolat est parfois jugé comme un obstacle lors d’un entretien d’embauche. Virginie Bompoint, déléguée nationale de l’Agence pour la valorisation de l’engagement (AVE), met les candidats en garde : « Selon une étude du CNRS, le bénévolat serait dénigré par certains recruteurs qui craignent qu’un candidat engagé bénévolement dans le cadre privé s’investisse moins dans son travail. Mais ce phénomène révèle surtout la méconnaissance du milieu associatif par les directeurs des ressources humaines.»

Car l’engagement bénévole reste un engagement, et le recruteur pourrait préférer un futur employé totalement libre et entièrement tourné vers son travail (même en soirée ou durant les week-ends et les congés, dans l’idéal bien sûr !).

Mais ça, c’était avant ! L’arrivée progressive d’une nouvelle génération au sein des services RH bouscule les idées reçues, mises en place par certains recruteurs assez conformistes, attachés seulement au diplôme et à la trajectoire professionnelle du candidat. C’est ce que confirme Jean-François Connan, directeur insertion et diversité du groupe Adecco : «Les lignes bougent. Ce qui est inscrit en bas du CV est de moins en moins anodin et provoque des questions pour faire ressortir les différences.»

Faites-vous aider dans votre recherche d’emploi sur Nos-services.com

Car l’objectif principal est bien là : faire la différence ! Attention toutefois, il est peu recommandé de passer les 30 premières minutes d’un entretien d’embauche à évoquer le projet culturel mis en place au printemps dernier avec votre association de quartier ou vos dernières vacances humanitaires (à moins bien sûr que vous ne postuliez à une place de chef de projet solidarité dans une importante ONG !). Cette précision en bas du CV peut provoquer une nouvelle question de la part du recruteur et vous donner ainsi l’occasion de valoriser cette expérience et d’argumenter sur son intérêt professionnel et les compétences acquises: et pourquoi pas faire la différence !

« Dans un monde du travail où les valeurs éthiques, solidaires, et plus généralement, de responsabilité sociale et environnementale (RSE) se révèlent de plus en plus prégnantes, l’engagement associatif peut même devenir un atout », conclue Virginie Bompoint.

Et vous, êtes-vous bénévole ? Et si oui, pensez-vous que cela représente un plus pour votre profil professionnel ?

A propos de l'auteur

Commentaire sur “Le bénévolat : un plus sur le CV ?

Les commentaires sont fermés.