Accueil > Gérer sa carrière > Candidature > Humour et entretien d’embauche, c’est compatible ?

Humour et entretien d’embauche, c’est compatible ?

Vous êtes  sûr de vous et comptez bien jouer la carte de l’humour à votre futur entretien, histoire de vous mettre le recruteur dans la poche. Prenez garde, une boutade de trop ou mal placée pourrait bien tout faire tomber à l’eau…

Côté candidat

Utiliser l’humour dans sa lettre de motivation, c’est un exercice délicat. Car même si vos plaisanteries vous semblent évidentes, l’absence de gestuelle, du ton de voix et de l’expression du visage pourraient mettre le lecteur dans le doute ou pire,  provoquer l’incompréhension. En entretien d’embauche, c’est permis sous certaines conditions : on évite le cynisme et les sarcasmes, on choisit bien son type d’humour et surtout, on s’adapte à la personne en face de nous. Si elle commence par une petite blague, lancez-vous, sans en faire trop, le but n’étant pas de passer pour le lourd de service.

Ceci étant dit, si vous maîtrisez finement cet art et si c’est dans votre caractère, c’est l’occasion de détendre l’atmosphère et de prouver votre sens de la répartie.

Côté recruteur

Dans l’optique de tester votre sens de l’humour, certains recruteurs (un peu sadiques, quand même) posent une question en fin d’entretien telle que : « Faites moi rire » ou « Racontez-moi une blague ». Aie. Si on n’en a pas en stock, on peut très vite se sentir mal à l’aise… Dans le doute, on en prépare une à l’avance, du style :

Trois personnes sont convoquées pour un entretien d’embauche en Angleterre.
Arrivés au test d’anglais, le recruteur leur dit: « Faites une phrase avec les 3 mots suivants : green, pink, yellow. »

Le belge commence: « I wake up in the morning, I eat a yellow banana, a green pepper and in the evening I watch the Pink Panther on TV ». C’est ensuite au tour de l’allemand : « I wake up in the morning, I see the yellow sun, the green grass and I think to I hope it will be a pink day ».Enfin, le français s’avance et dit : « I wake up in ze mornink, I hear ze phone: « green…..green…green… » I pink up ze phone and I say « yellow? »

Parfois, c’est l’entretien en lui-même qui prête à rire, comme dans cette publicité Pepsi qui revisite les techniques pour le réussir :

Quelques conseils L4M pour réussir son entretien d’embauche dans ce dossier.

A propos de l'auteur