Accueil > Actualités > Le travail saisonnier, un mode de vie

Le travail saisonnier, un mode de vie

L’hiver arrive et au-delà du froid, il apporte son lot d’emplois saisonniers notamment dans les stations de sports d’hiver. A chaque saison ses emplois saisonniers, c’est un peu caricatural mais en même temps pas si éloigné que ça de la vérité. Plagistes ou animateurs l’été, les saisonniers deviennent en hiver serveurs ou responsables de remontées mécaniques. A l’heure d’une crise de l’emploi sans précédent, le travail saisonnier peut être une réponse pour les chercheurs d’emploi et les jeunes diplômés, une sorte de première étape pour démarrer dans la vie active. Encore faut-il avoir certaines qualités en adéquation avec les emplois proposés et certaines caractéristiques inhérentes au travailleur saisonnier comme par exemple la mobilité.

Emploi à part entière ou complément d’activité, être travailleur saisonnier présente certains avantages mais également certains inconvénients. Alors oui, travailler à la mer l’été, sur la plage, à la montagne l’hiver, au pied des pistes, ou encore dans les vignes pour les vendanges à la rentrée, peut faire envie aux travailleurs de bureau, mais la précarité de l’emploi, des salaires peu élevés et un mode de vie de « routard » ne vont pas convenir à tout le monde. A chaque fin de contrat, le saisonnier repasse par la case Pôle-Emploi et se relance dans un processus de recherche. Sa mobilité est primordiale et recherchée… même pour un entretien. Il faut être capable « d’avaler » les kilomètres pour se rendre sur le lieu de l’entretien, souvent le lieu de travail. Mais si les désavantages de ce type de contrat existent, il présente de nombreux points positifs, surtout pour ceux qui ont choisi de vivre selon un mode de vie « à part ».

remontées mécaniques

Car oui, le travail saisonnier peut être une nécessité mais il doit avant tout être un choix. En effet, le rythme d’une saison est très soutenu, le travail est important et les heures s’accumulent, le tout pour un salaire loin d’être exceptionnel. Mais, l’enrichissement culturel, professionnel et relationnel sont des avantages non négligeables de ces contrats. Vivre de sa passion tout en travaillant n’a pas de prix ! Fait de rencontres, le travail saisonnier est selon Céline, adepte de cela, « une expérience qu’il faut vivre au moins une fois dans sa vie, surtout quand on est jeune. C’est une superbe aventure professionnelle et humaine qui permet de se découvrir soi-même et d’acquérir énormément de compétences professionnelles ». Enfin, la possibilité de travailler à l’étranger offre une découverte de nombreux pays et de cultures.

Les types d’emplois saisonniers sont nombreux et les secteurs d’activité également. Animation, musique, hôtellerie ou encore commerce, il y en a pour tous les goûts. Ce qui peut paraître paradoxal est que le travail saisonnier est souvent envié pour les conditions de travail, à l’extérieur, à la plage ou à la montagne, c’est également pour ces mêmes raisons qu’il peut amener certaines réticences : horaires difficiles, salaires peu élevés, instabilité et précarité.

Mais pour ces travailleurs, à chaque fin de saison, la même chanson : des souvenirs plein la tête, une fatigue certaine, de nouvelles recherches mais l’intersaison est également le moment de se reposer, de voyager et de retrouver famille et amis. Un véritable choix de vie en fait !

Les vendanges

A propos de l'auteur