Accueil > Actualités > Tatouages et travail

Tatouages et travail

Tatouages et travail

En 2019 le tatouage n’est plus aussi mal vu qu’auparavant. En France une personne sur 5 est tatouée. Près de 16 % des hommes sont tatoués et 20 % des femmes. Auparavant le tatouage était mal perçu désormais tout a changé. Mais qu’en est-il du tatouage au travail ?

Le tatouage au travail n’est plus aussi mal vu qu’avant. Cependant tout dépend du secteur dans lequel travailler ou vous souhaitez travailler. De nombreux recruteurs y sont réticents. Les métiers de la banque, les avocats ou encore la politique sont des domaines où l’image renvoyée est très importante. Ces métiers nécessitent un ton neutre que ce soit dans la tenue ou dans les éléments d’appartenance. C’est pour cela que pour ces métiers il est moins probable de trouver des personnes tatoués, ou qui montrent ostensiblement leurs tatouages.

Attention on ne dit pas que vous ne pouvez pas en avoir mais ce sont des métiers où les tatouages visibles sont moins acceptés.

Les salons de tatouages ont pullulé ces dernières années de 15 boutiques dans les années 80 à plus de 2000 désormais, montre à qu’elle point le tatouage s’est démocratisé.

Les recruteurs sont de plus en plus ouverts, et ne refusent plus de candidats tatoués. (Bien que cela soit interdit par le code du travail article L.1132-1)

Les sportifs en arborent un grand nombre sur leur peau, que ce soit David Beckham, Lewis Hamilton ou encore Olivier Giroud. Ils ne sont plus les seuls à montrer et être fiers de leur tatouage.

Les mentalités ont évolué avec le temps et le tatouage n’est plus un signe de marginalisation ou de rébellion. De ce fait même si vous avez des tatouages visibles il est plus facile de passer un entretien en ayant les tatouages visibles. Certains n’ose pas et les cache, il est vrai que pour certains le tatouage reflète une mauvaise image. Et nous jugeons presque tous, au premier regard, si cela est fait et  que vous tombez sur un recruteur qui n’aime pas les tatouages ou vieux vous perdez déjà 10 % de sympathie. Pour cela vous devez donc montrer que vous êtes quelqu’un au-delà des tatouages. La personnalité avant tout !

Un exemple simple : l’entreprise de vente de vêtement en ligne ASOS à de nombreux mannequins tatoués pour la présentation des vêtements qu’ils proposent sur leur site web.

A propos de l'auteur