Accueil > Actualités > Pourquoi avoir un baby-foot au bureau n’est pas une bonne idée

Pourquoi avoir un baby-foot au bureau n’est pas une bonne idée

babyfoot

Sous le prétexte d’améliorer la qualité de vie au travail, ou tout simplement pour le côté « branchouille » (et complètement assumé) de la chose, certaines entreprises décident d’investir dans un baby-foot. Positionné dans le hall pour épater les clients à leur arrivée ou directement dans la salle de pause entre la machine à café et le frigo, le baby-foot est devenu un véritable symbole. Celui qui démontre qu’on s’intéresse au bien-être de ses collaborateurs… Eh bien oui, mais en fait, non. Pourquoi ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

« Bienfait n°1 du Baby-foot : ça détend »

Celui qui vous a dit ça n’avait probablement jamais joué de sa vie. Le baby-foot ne détend pas : au mieux, vous finissez le match avec 15 de tension. Et encore ! Les paumes crispées sur les poignées, le regard fixé sur cette balle qui a transpercé le terrain à pleine vitesse, passant au travers de votre défense comme dans du gruyère (avec de gros trous, le gruyère), on peut dire que vous êtes plutôt tendu.

baby foot bureau

Les équipes sont à égalité, il manque un but pour les départager. Vos mains moites commencent à glisser, des gouttes de sueur perlent sur votre front… Le match est serré et le perdant sera raillé tout l’après-midi. C’est votre honneur qui est en jeu et votre talent ne sera peut-être pas suffisant pour vous en tirer. Cette balle décisive va vous demander une sacrée dose de concentration. Vous connaissez sans doute plus « relax » comme situation non ?

« Ouais, mais ça renforce l’esprit d’équipe »

Encore faux ! Évidemment que vous avez les nerfs quand votre adversaire prend l’avantage, mais n’a réussi qu’à marquer sur des pissettes. Ou quand vous perdez inlassablement contre ce duo qui vous nargue (et qui s’entraîne dans les bars en semaine, pendant que vous devez faire les courses ou préparer le dîner). Pire : le mauvais joueur. Celui qui vous refuse des buts en inventant toute sorte d’excuses (et qui paraît-il, connait par cœur les règles du baby-foot en compétition. Eh oui, la coupe régionale de Canton-les-Oies, ça se gagne). Le plus irritant ? Il est même capable de vous taxer vous, de mauvais joueur… Difficile de rester fair-play !

baby foot bureau

Du coup, comme vous avez la rancune coriace, agir comme si de rien n’était avec vos collègues, alors que vous avez encore en travers de la gorge, ce point décisif qui vous a été enlevé sur une gamelle de « chance du débutant » et supporter en plus le buteur qui se pavane dans tout le service, avouez qu’il y a mieux, comme « cohésion d’équipe ».

 

Bilan : méfiez-vous des baby-foots ! Il ne sont peut-être pas là pour votre bien… 😉

 

A propos de l'auteur
Morgane
Morgane
Rédactrice, community manager, chargée de communication, recrutement... J'ai plusieurs casquettes chez L4M. Mais ne vous inquiétez pas pour moi ! Car heureusement, j'ai une tête à chapeau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.