Accueil > Actualités > Louer un travailleur handicapé : pour ou contre ?

Louer un travailleur handicapé : pour ou contre ?

Le site internet In-Firms propose depuis peu la location de travailleurs handicapés à l’heure ou à la journée à des prix défiant toute concurrence. L’objectif ? Remplir les quotas de salariés handicapés tout en améliorant l’image de marque de votre entreprise.

Comme l’explique Patrice Loriot, directeur général de la société, la législation sur les travailleurs handicapés reste très contraignante. In-Firms vous propose donc de louer de manière ponctuelle les services de « figurants d’entreprise handicapés » à partir de 600 euros hors-taxes par heure pour une personne « handicapée membre supérieure ». En revanche, comptez 850 euros pour bénéficier des services d’un « handicapé membre inférieur » et 1 400 euros pour ceux d’un « handicapé mental ».

Vous trouvez cette brève vidéo dérangeante ? Vous êtes choqués ? Rassurez-vous, In-firms est en réalité une entreprise fictive destinée à faire bouger les mentalités.

Florence Beaune qui est à l’initiative de ce projet voulait surtout « frapper un grand coup » : « le parti-pris présenté dans ce clip n’est pas si éloigné de la réalité. Ce sont en effet des propos parfois tenus par certains consultants, proposant à leurs clients des tours de passe-passe pour s’acquitter de leurs obligations ! »

Mais ici, un simple clic sur le site internet (www.in-firms.com ) suffit pour révéler la supercherie. « Changeons notre regard sur le handicap » peut-on lire avant d’être redirigé sur le site du Free Handi’se Trophy, un challenge sportif interentreprises qui rassemblera une vingtaine d’équipes de salariés handicapés et valides à la fin du mois de mai.

L’objectif était de donner un vrai coup de projecteur sur la situation de l’emploi handicapé en entreprise. Alors, pari réussi ou pas ?

A propos de l'auteur