Accueil > Actualités > Les « serious games » envahissent les politiques de recrutement

Les « serious games » envahissent les politiques de recrutement

«Business games »,« serious games », défi, challenge ou encore expérience… Depuis plusieurs mois, de nombreuses multinationales rivalisent d’imagination pour lancer « le jeu » susceptible de créer le buzz et de divertir les futurs talents. Petit tour d’horizon de ces nouveaux outils de recrutement, plus ou moins ludiques, mais toujours très « serious » !

– Priorité au plus ancien ! Le groupe Henkel, maison mère des marques grand-public Le Chat, Pattex, X-Tra, Schwarzkopf et bien d’autres, lance la 6ème édition du Henkel Innovation Challenge ! L’objectif de ce défi, ouvert aux étudiants du monde entier, est de créer, tout simplement, les produits et les technologies de demain. Les équipes les plus créatives partiront pour Shanghai, afin de participer à la finale du concours et de présenter leurs projets innovants devant le président du groupe. Une belle ligne sur le CV !

Le métier de conseiller en gestion de patrimoine vous tente ? Alors l’ « Allianz Expérience » est un jeu fait pour vous. Une fois inscrit, vous vous installez dans votre bureau virtuel (tout y est : ordinateur, téléphone, agenda, dossiers…) et vous êtes prêt à rencontrer vos premiers clients. Répondre à leurs questions, analyser leurs profils, leurs besoins, et enfin leurs proposer le service adapté : voici vos missions. Comme dans chaque jeu-vidéo, les personnages ont des jauges de vie (ici une « jauge de satisfaction » orne le profil de vos clients et de vos supérieurs hiérarchiques) à ne pas épuiser. Lancé début octobre. Très réaliste !

le serious games d'allianz

Votre client dans l’Allianz Expérience

– Vous avez un profil d’ingénieur et vous êtes passionné par la voile ? Alors foncez sur www.safran-esailingteam.fr et prenez la barre du monocoque Safran, engagé pour la deuxième fois dans le Vendée-Globe. Le groupe industriel met en parallèle son sponsoring nautique et son « serious game » dans le but de faire découvrir l’étendu de ses métiers et de ses savoir-faire aux diplômés et aux jeunes talents. La mission est claire : « Soyez le premier à ramener le bateau Safran aux Sables d’Olonne ! ». Et pourquoi pas décrocher un des 1 000 postes à pourvoir en 2013 au sein de la société.

– Nous avons déjà abordé, dans notre fil info, l’ambitieux « serious game » développé par la SNCF. Le Défi Ingénieur met les joueurs face à des problématiques réelles pour la SNCF (gestion d’une alerte météo, la construction d’un viaduc, le contrôle du trafic… autant de « défis » élaborés par des ingénieurs SNCF en poste !). Et les meilleurs scores sont déjà à battre !

– Le jeu « Trust » de Danone se veut plus ludique, plus accessible aussi, via les réseaux sociaux occidentaux, mais également russes et chinois. Le développement de la notoriété et la découverte de la politique commerciale du groupe sur les marchés émergents sont les principales attentes.

le serious games de danone

Et vous, avez-vous déjà joué à un « serious game » ?

A propos de l'auteur