Accueil > Actualités > Les bienfaits du small talk

Les bienfaits du small talk

Le small talk, c’est tout un art. Ces petites phrases à priori superficielles sont pourtant bien pratiques pour éviter les silences gênants et gênés en toutes circonstances. Dans l’ascenseur, à la cantine, pendant un pot… Il y a toujours un moment où le small talk sera comme un as dans votre manche : l’atout qui pourra vous faire gagner. Mais gagner quoi ?

Une image sympathique. Eh oui, vous serez le collaborateur sympa, dynamique, celui qui a la tchatche. Si c’est bien fait. Attention à ne pas tomber dans l’excès, qui pourrait vous faire passer du côté obscur : le lourd, celui que tout le monde évite… Et c’est là qu’arrive un autre paramètre sans lequel le small talk ne serait rien : l’écoute active. Ou écoute bienveillante. C’est à dire que vous écoutez avec attention ce que vous répond votre interlocuteur. Vous verrez immédiatement si la personne vous répond car elle apprécie que vous lui adressiez la parole, ou si c’est simplement dans l’espoir de vous faire taire. Dans le premier cas, c’est avec les réponses de votre interlocuteur que vous prolongerez la petite conversation. Vous démontrez ainsi votre intérêt par cette écoute, et votre capacité à rebondir ! L’autre atout non négligeable est quasi mathématique : Small talk = contact visuel = mémoire. Il y a donc beaucoup de chances pour que votre interlocuteur se souvienne de vous. La balle est dans votre camp pour rester dans la case « sympa » du cerveau de la personne avec qui vous aurez parlé.

Une ambiance conviviale au bureau. Quand les individus se sentent pris en considération et écoutés, cela favorise grandement la détente de l’ambiance au bureau. Parler, même de tout et de rien a comme une action relaxante. Échanger, communiquer, c’est s’ouvrir aux autres. Même si c’est futile. Et de toutes façons, si vous souhaitez entamer une conversation philosophique sur des concepts complexes chez Aristote, Descartes ou Leibniz, tâchez de sélectionner des interlocuteurs potentiellement intéressés… Peut-être que votre initiative de small talk déridera plus d’un de vos collègues et qu’ils se prêteront au jeu !

Les bienfaits du small talk 2

Des contacts / des amis. Ce qui est sûr, c’est qu’au moins, le small talk crée de fait, un lien entre vous et votre interlocuteur. Même si vous n’emmènerez pas cette personne boire des bières dans votre bar préféré, vous aurez créé un contact. Et le reprendre sera plus facile par la suite ! Imaginez devoir contacter un collaborateur que vous avez croisé la veille dans l’ascenseur et à qui vous n’avez pas décroché un mot… Ambiance. Avec le small talk, vous aurez déjà brisé la glace, et peut-être même sympathisé ? Car oui, peut-être aussi gagnerez-vous des amis. Dans les relations humaines, il faut bien commencer quelque part. Il arrive d’amorcer une nouvelle amitié sur un délire rocambolesque, mais admettez qu’à part vos amis de la fac, il n’y a pas grand monde avec qui vous pourriez vous permettre ce genre de chose. Du moins, au premier contact.

Les bienfaits du small talkOk, c’est parfait, mais comment je m’y prends ? Oui, même vous les timides au fond de la classe, vous pouvez vous lancer dans le small talk. Justement, la méthode pourra vous aider à aborder les gens plus facilement. Donc concrètement, comment ça fonctionne ? Exit les sujets plombants, trop personnels, ou sujets polémiques. On reste dans le léger. Mais intéressez-vous au ressenti de votre interlocuteur, à ce qu’il pense. Juste demander s’il y avait des bouchons sur la route, ne donne pas lieu à une réponse très encourageante pour continuer la conversation. Sauf si votre interlocuteur est également un adepte du small talk ! Il saura alors rebondir pour prolonger la conversation. Commencez par vous ouvrir à l’autre pour montrer que vous souhaitez échanger avec lui. Parlez par exemple d’un événement qui a eu lieu ou qui va avoir lieu prochainement (dans l’entreprise ou non). Une actualité lue dans le journal peut également faire l’objet d’un small talk, tout comme une sortie au cinéma ! Les sujets sont nombreux, à vous de les sélectionner en fonction de votre interlocuteur. À vous de jouer !

A propos de l'auteur