Accueil > Actualités > Le recrutement est féroce dans «La Gueule de l’emploi».

Le recrutement est féroce dans «La Gueule de l’emploi».

La Gueule de l’emploi. C’est ainsi que Didier Cros a choisi d’appeler son documentaire, diffusé jeudi dernier sur France 2.

Pendant deux jours, il a pu filmer le processus de sélection des commerciaux par un cabinet de recrutement mandaté par le groupe d’assurances Gan. Sans même connaître l’intitulé ou le salaire du poste, dix candidats au chômage vont se déchirer, se mettre à nu et finalement se soumettre d’eux-mêmes, dans des épreuves tour à tour absurdes (vente de trombones), infantilisantes ou humiliantes (autocritique). Qu’importe. L’enjeu, ici, est moins de recruter un candidat compétent qu’un futur salarié «malléable», prêt à être «formaté», selon les mots des recruteurs.

A travers cette incursion dans les sphères du recrutement, Didier Cros n’a pas voulu stigmatiser une entreprise qui recrute, Gan, ou un cabinet de recrutement. «C’est le système qui est condamnable, pas l’individu.» Néanmoins, il a choisi, au terme de trois mois de repérage, un cabinet de recrutement représentatif des méthodes comportementales (axées sur la personnalité plutôt que sur le savoir-faire) en vogue dans les grands groupes.

Pour voir ou revoir ce documentaire …. cliquez sur ce lien

A propos de l'auteur