Accueil > Actualités > L4M – la saga de l’été : épisode 08

L4M – la saga de l’été : épisode 08

En cette chaleur estivale, L4M se lance à son tour dans une grande saga de l’été. Alors que tout le monde le croit mort, Joffrey se réveille de son coma à l’hôpital, bien décidé à se faire justice tandis que Stuart abandonne toute idée d’innocenter Arthur. L’histoire arrive à son terme.

Joffrey était en vie ! Arthur avait surpris une conversation entre deux agents qui se félicitaient de la technique qu’il avait élaborée. Ne sachant pas si Arthur était bien le coupable et voulant protéger Joffrey, on avait choisi de faire croire à sa mort, au cas où le coupable était en liberté parmi ses collègues. Ils n’attendaient que son réveil pour qu’il puisse enfin leur dire si Arthur était coupable. Heureusement, les nouvelles étaient bonnes car Joffrey s’était réveillé et se remettait de ses émotions. Il allait enfin pouvoir l’innocenter. Lorsque l’on vint lui annoncer qu’il était libre, il n’en crut pas ses oreilles. Mais alors qu’on le conduisait vers la sortie après lui avoir fait remplir un tas de papiers et une dizaine d’excuses, un agent s’approcha de lui.

« Vous voudriez peut-être savoir qui était derrière tout cela ? » lui demanda-t-il. « On l’a cueilli ce matin et il vient de tout nous avouer. »

Comment dire non ? Il allait enfin connaître l’identité du coupable. Il accepta aussitôt et l’agent l’emmena devant une porte, lui disant qu’il avait le droit qu’à quelques minutes. Tandis qu’il ouvrait la porte, il tomba nez à nez avec …Stuart, assis seul sur une chaise. Lorsqu’il entendit qu’on entrait, il sursauta et lança à Arthur un regard de détresse. Complétement pris au dépourvu, ce dernier ne sut quoi dire. Il s’avança et s’assit juste en face de lui.

« Je suis … je suis tellement désolé », commença-t-il.

– Mais enfin … pourquoi ? Qu’est-ce qui s’est passé ?

– Tu sais bien comment il se comportait avec moi. Ce jour-là, il a été trop loin et je n’ai pu me retenir. Je l’ai retrouvé dans les toilettes et l’ai frappé aussi fort que je le pouvais. Mais je ne voulais pas le tuer. Quand j’ai appris sa soi-disant mort, j’ai paniqué. Je me suis alors créé l’alibi parfait en trafiquant des vidéos pour que l’on m’y voie en train de travailler dans un café à l’instant fatidique. Je pensais qu’ils chercheraient un coupable ailleurs et n’en trouveraient jamais. Je ne pouvais pas savoir que tu serais le seul à ne pas avoir d’alibi correct. Alors j’ai assisté, impuissant, à ta chute. Je sais que j’aurais dû immédiatement me dénoncer mais je n’en ai jamais trouvé la force. Je suis tellement désolé. Quand j’ai appris que tu étais inculpé, je suis parti à la recherche d’un autre coupable. N’importe qui, sauf toi. Tu m’as aidé et soutenu pendant tout ce temps. Je ne pouvais pas te faire chuter à ma place. Alors j’ai mené mon enquête, espérant tomber sur quelqu’un d’autre qui pourrait porter le chapeau. Je me disais que peut-être les policiers avaient loupé quelque chose. Mais tout ce que j’ai trouvé, ce sont des personnes sincères. Je sais que c’est horrible et je m’en veux mais je ne pouvais pas me dénoncer. Je ne veux pas finir enfermé après tout ce que j’ai pu subir. Puis on a fini par me coincer. Joffrey n’était pas mort en réalité et il m’avait vu le frapper. Ils sont alors venus me chercher.

– Comment tu as pu faire ça ? protesta Arthur. Et pénaliser quelqu’un d’autre à ma place ! Ce n’est pas bien, tu mérites mieux que ça. Tu n’es pas méchant, tu n’aurais pas dû faire ça. Il fallait que tu le coinces mais légalement.

Puis Arthur se leva, trop pressé de quitter cet endroit, de retourner chez lui et de se laver les esprits de cette affaire. Il entendit une dernière fois son ancien ami lui faire toutes ses excuses mais il n’en pouvait plus. Il avait encore beaucoup de choses à faire. Retrouver sa place en premier lieu et en finir une bonne fois pour toutes avec cette sale période.

Phil fut compréhensif et Arthur retrouva son poste tandis qu’un nouveau webmaster fit son entrée. Joffrey décida de ne pas revenir dans l’entreprise mais fut entendu concernant le harcèlement moral qu’il avait fait subir à son agresseur. Grâce à l’aide d’Arthur, la force de cet harcèlement fut prouvé et Stuart s’en sortit avec une peine moins lourde. Georges décida de se former et de repousser sa retraite pour occuper le poste laissé par Joffrey jusqu’à ce qu’Arthur se sente prêt à tenir les rênes. Julia l’aida, plus bosseuse que jamais tandis que l’ambiance revint enfin avec le temps. Petit à petit, la boîte se releva et il fut prouvé que l’esprit d’équipe demeure l’une des clés principale de la réussite en entreprise.

Alors ? Aviez-vous deviné les réelles intentions de Stuart durant toute cette enquête ? Qu’avez-vous pensé de cette saga de l’été ? L4M espère que l’histoire vous aura plu et vous souhaite une merveilleuse fin d’été. A la semaine prochaine sur le blog pour un nouvel article !

A propos de l'auteur