Accueil > Actualités > L4M – la saga de l’été : épisode 03

L4M – la saga de l’été : épisode 03

En cette chaleur estivale, L4M se lance à son tour dans une grande saga de l’été. L’annonce est tombée : la boîte change de structure et le collègue le moins apprécié de tous a droit à une promotion. Cette décision est un coup de tonnerre dans les couloirs de l’entreprise.

Les semaines qui suivirent, furent les plus dures pour Arthur. Les conflits se répétèrent entre les deux hommes. Et il n’y avait pas qu’Arthur qui en souffrait, Stuart était toujours le souffre-douleur de Joffrey tandis que les autres ne supportaient plus ces conflits. Georges, de son côté, n’était presque plus au bureau, laissant Julia dans cette mauvaise ambiance.

Les nouveaux résultats de la boîte allaient être annoncés. S’ils étaient mauvais, Phil changerait peut-être d’avis. Mais il était loin du compte … Malgré tout, les chiffres de vente étaient en hausse. C’était à n’y rien comprendre mais les méthodes de Joffrey semblaient payantes. Alors que faire ? Fallait-il privilégier l’équipe ou les résultats ? Une entreprise doit savoir trouver le juste milieu pour travailler efficacement et avec plaisir.

Pour Phil, il n’y avait pas à choisir. Les chiffres étaient là et c’était à tout le monde de faire un effort. Joffrey était devenu intouchable. Stuart n’osait rien dire concernant son harcèlement quotidien et Arthur désespérait chaque jour de voir du changement, étant le seul à se rendre compte du comportement de Joffrey envers le webmaster. Phil l’écoutait à peine, aveuglé par la situation de sa boîte.

« Ce n’est pas possible d’être aussi infect », s’exclamait Sophia tandis qu’elle prenait son café en compagnie d’Arthur.

– Il n’y a pas moyen de faire entendre raison à Phil, il ne voit que par les chiffres, lui répondit Arthur après avoir fini le sien.

– Laisse-moi te dire que c’est n’importe quoi. Même lorsqu’il est avec un client, il rabaisse tout le monde. Un de ces jours, je vais aller lui claquer ses quatre vérités.

– Epargne-toi cela et évite-le. Toi, tu as ce pouvoir. Je ne te dis même pas l’ambiance qu’il y a lors d’une réunion commerciale. Plus d’une fois, ça part en conflit bien que j’essaye de me retenir. Si Georges avait été nominé, tout ce serait beaucoup mieux passé !

– Je pense vraiment que je vais me casser d’ici ! s’exclama-t-elle, emportée par ses émotions.

– Non mais ça ne va pas ! Il y a des solutions à tout, cela va bien finir par s’arranger, dit Arthur, essayant d’être le plus convaincant possible.

– Moi ce que je pense surtout, c’est que ça va mal finir toute cette histoire. S’il continue comme ça, déjà qu’il n’a pas vraiment d’amis ici, il pourrait se trouver pire.

Et Sophia ne pouvait pas avoir plus raison. Une nouvelle journée s’entama au bureau. La matinée passa relativement vite et l’heure de la pause-déjeuner sonna. Comme à son habitude, Arthur déjeuna rapidement. Il était toujours le premier à revenir au bureau. Mais alors qu’il sortait déjà sa clé pour ouvrir la porte donnant sur le couloir où toutes leurs installations se trouvaient, il découvrit qu’elle était déjà ouverte. Il traversa le couloir mais ne vit rien. C’était étrange alors il partit à la recherche de la personne qui avait déverrouillé la porte. Phil n’oubliait jamais de la fermer en partant manger le dernier. Constatant pourtant qu’il était seul, Arthur se dirigea vers les toilettes. Il découvrit alors avec effroi qu’un corps gisait au sol : c’était Joffrey ! Blessé à la tête, il saignait beaucoup. Arthur se précipita sur lui pour l’attraper et le relever :

« Joffrey ! Bon sang, qu’est-ce qui s’est passé ? Oh non ! NON ! »

Il avait du sang partout, c’était atroce. Presque inconscient, il réussit néanmoins à l’attraper par le col et à lui souffler quelques mots qu’Arthur comprit comme étant « On m’a agressé ». Puis il s’évanouit dans ses bras. Arthur sentit alors le cœur de son collègue arrêtait de battre tandis qu’il appelait les secours, paniqué. Mais qui a bien pu faire une chose pareille ? Tout le monde semble avoir des raisons de lui vouloir du mal, Arthur en tête.

Vous avez aimé ce nouvel épisode ? Que pensez-vous de la philosophie de Phil ? Les résultats et une bonne entente entre collègues sont deux fondamentaux dans une entreprise : quel est l’équilibre idéal à votre avis ? Comment faites-vous pour réussir à concilier les deux ? Travailler entre amis est-il un gage de succès ? Donnez-nous vos avis en commentant et à la semaine prochaine sur le blog L4M, pour un nouvel épisode plein de réponses.

 

 

 

 

A propos de l'auteur