Accueil > Actualités > L4M – la saga de l’été : épisode 01

L4M – la saga de l’été : épisode 01

En cette chaleur estivale, L4M se lance à son tour dans une grande saga de l’été. Avec l’emploi toujours en fond de thème, partez à la rencontre de ces personnages si proches du quotidien. Que va-t-il leur arriver ? Chaque semaine, un mystère sera posé, un suspect sera innocenté, des doutes seront levés mais trouverez-vous le coupable avant la fin de l’été? L’aventure commence maintenant.

Qui a dit que dans le Nord Pas-de-Calais, il fait toujours mauvais ? Bien au contraire, en ce lundi matin de juillet, Arthur meurt de chaud dans son costume tandis qu’il se rend au boulot. Commercial pour une entreprise d’agrafeuses, le travail et les challenges ne manquent jamais ! De plus, l’entente est bonne : toute l’équipe est jeune et les sorties entre collègues sont nombreuses. Il repense d’ailleurs à la dernière qu’ils ont fait tous ensemble tandis qu’il arrive dans les bureaux. Comme chaque matin, il ne manque pas de passer saluer chacun des employés :

Martha, l’hôtesse d’accueil. Mère célibataire de trois enfants, c’est une femme au regard tendre avec une coupe à la garçonne qui ne rend pas justice à ses beaux cheveux châtains. Peu importe la manière dont on lui parle au téléphone, même si c’est accompagné d’insultes, vingt ans d’expérience lui permettent de répondre avec le sourire. Tout le monde l’adore ici.

Stuart, le webmaster du site de l’entreprise. Le premier arrivé et le dernier parti, on est certain de le trouver dans derrière son PC et ses grosses lunettes. Il est l’un des éléments les plus importants de l’entreprise. Arthur l’aime bien et ne manque jamais de lui rappeler cette donnée. Au fil du temps, il s’en est fait un véritable ami.

Brad et Brenn, deux communicants qui partagent un même bureau. L’un est grand, l’autre est petit, l’un est gros, l’autre est chétif, le premier blond, le second roux, ils sont différents physiquement mais jumeaux mentalement. Deux garçons très sympathiques et toujours partants pour des déjeuners entre collègues.

Juste à côté d’eux, on passe devant le bureau de Sophia, la jolie brune qui gère la communication de la boîte. Souvent stressée, elle sait néanmoins y faire lorsqu’il faut motiver toute sa troupe. Des rumeurs circulent sur son départ après un accrochage avec l’un des commerciaux. Arthur l’apprécie beaucoup, il espère que cela ne se fera pas.

Georges, c’est le meilleur commercial de la boîte, bien meilleur qu’Arthur mais cela ne l’embête pas car il s’agit là d’un brave homme. C’est d’ailleurs lui qui l’a recruté et fait entrer dans l’entreprise. Présent depuis la fondation, il signe les plus gros contrats mais n’a jamais demandé à évoluer. Et le patron ne s’est jamais plaint de cette particularité.

Julia, stagiaire commerciale qui travaille avec Georges qui l’a pris sous son aile dès son arrivée. Elle est si belle avec ses yeux verts et sa taille de guêpe, quoiqu’un peu jeune avec ses vingt ans. Elle a du mal à s’intégrer, un peu trop timide, mais elle fait apparemment du très bon travail et ne serait peut-être pas compte l’obtention d’un emploi dans la boîte.

Phil, le grand patron. Il n’est ni méchant, ni gentil mais beaucoup trop énigmatique. Il prend certaines décisions rationnelles puis d’autres qui défraient la chronique. On ne le voit que très rarement, enfermé dans son bureau toute la journée et la plupart du temps, il ne communique que par coups de téléphone.

En dernier lieu, juste à côté de son bureau, Arthur passe devant la porte de Joffrey sans s’arrêter. C’est le fameux commercial qui s’est empoigné avec Sophia ou qui s’amuse à ridiculiser Stuart sans arrêt. C’est la Némésis reconnue par tous d’Arthur. Ses méthodes lui permettent d’attirer du client, de faire du chiffre d’affaires mais c’est un être exécrable. Il regarde tout le monde de haut et Arthur sait que s’il peut écraser quelqu’un, de n’importe quelle façon, il le fera. Plusieurs disputes, parfois des bagarres ont déjà eu lieu entre eux et tout le monde dans la boîte sait qu’ils se détestent mutuellement. Arthur n’est pas quelqu’un de foncièrement méchant mais il ne peut se retenir face à un comportement comme le sien.

Pourtant, cette matinée-là, on l’arrête :

« Hey, attends ! », dit Joffrey en sortant immédiatement de son bureau en le voyant passer.

– Qu’est-ce qui se passe ? demande aussitôt Arthur, en tentant de ne pas s’énerver.

– Le grand patron m’a appelé tout à l’heure. Tout le monde dans son bureau de suite alors on s’y retrouve dans deux minutes !

Puis sans rien dire de plus, il retourne à ses affaires en lui tournant le dos. Arthur ne s’énerve pas, bien trop tiraillé par l’annonce qui vient de lui être faite. Le grand patron qui regroupe toute la boîte dans son bureau ? C’était tellement rare et à chaque fois qu’il avait assisté à cela, une terrible nouvelle était tombée. Depuis quelques mois, les temps étaient vraiment durs pour la boîte alors est-ce qu’il avait pris une décision capitale ? Mais qu’allaient-ils bien pouvoir leur arriver à tous ? Réponse la semaine prochaine sur le blog L4M !

A propos de l'auteur