Accueil > Actualités > Interviews > Interview Marion ARDAENS – RRH E.Leclerc – « Un métier où l’on ne s’ennuie jamais ! »

Interview Marion ARDAENS – RRH E.Leclerc – « Un métier où l’on ne s’ennuie jamais ! »

Les centres E.Leclerc de Templeuve et Wattrelos emploient aujourd’hui 550 collaborateurs (drives compris). Quelles sont les valeurs qui animent votre entreprise et font son succès dans le secteur de la grande distribution ?

Les centres E. Leclerc de Templeuve et Wattrelos, et les drives attachés (Wattrelos, Neuville en Ferrain, Hem, Templeuve, Lesquin, Villeneuve d’Ascq) sont des entreprises familiales indépendantes dirigées par la famille POCHER. Elles ont l’ambition de représenter une véritable alternative sur le marché de la distribution en métropole lilloise.

Avec 550 collaborateurs, elles réalisent un chiffre d’affaires annuel de plus de 150 millions d’euros.  Elles sont fortement engagées dans l’écocitoyenneté, la défense du pouvoir d’achat et le développement durable. Leur taille humaine en font des entreprises conviviales et actrices de la vie locale. Leur histoire se fonde sur des valeurs fortes : le pragmatisme, le respect, la solidarité et l’esprit pionner.

Quels sont les postes actuellement à pourvoir au sein de vos magasins ?

Nous sommes en veille permanente sur les postes d’employé libre-service (ELS), responsable de rayon / secteur, et sur les métiers de bouche (boucherie, boulangerie / pâtisserie, poissonnerie..), pour lesquels nous connaissons des difficultés de recrutement.

Sur le drive, nous recrutons sur des postes de préparateurs de commandes ainsi que sur des postes de responsables de secteur, ou superviseurs.

leclerc-drive

Quels profils (diplômes, expériences, contrats d’apprentissage, etc.) recherchez-vous pour ces postes ?

Nous recherchons tout type de profil, du junior au plus expérimenté. Nous recrutons majoritairement en CDI, hormis pour les remplacements. Pour les métiers d’ELS ou de préparateurs de commandes, aucune formation spécifique n’est demandée : ce qui compte c’est la motivation et  l’implication professionnelle.

Pour les métiers de bouche, nous souhaitons à minima une formation CAP spécifique, ou nous intégrons directement ces profils en contrat d’alternance (apprentissage ou professionnalisation).

Pour les postes de responsables en hyper et en drive, nous recherchons à minima des profils Bac +2 avec une première expérience significative mais nous sommes également en veille sur des profils juniors.

Les canaux de distribution évoluent, de même que les métiers du secteur. Quelles seront, selon vous, les compétences les plus recherchées à l’avenir ?

Le multicanal semble désormais un incontournable. Nos collaborateurs doivent connaitre et maîtriser tous les nouveaux outils de communication, pour toucher un maximum de clients. Par ailleurs, on sent bien que nos clients sont davantage en attente d’une relation personnalisée, adaptée à leurs propres besoins. La tendance de consommation s’oriente également vers les produits « sains » comme le frais maison et issus de producteurs ou transformateurs locaux. La proximité et la convivialité au quotidien sont essentielles pour faire face à la concurrence.

Que diriez-vous à un jeune candidat pour l’inciter à faire carrière dans la distribution ?

Je dirais aux jeunes que la distribution est un métier passionnant où les journées sont toujours riches et variées et où on ne s’ennuie jamais ! N’oublions pas que 90% des français font leurs courses en hypermarché ou en drive. Par ailleurs, la spécificité de l’enseigne E.Leclerc est qu’il s’agit d’un réseau d’indépendants. Cela se traduit au quotidien par une forte autonomie dans la gestion de leur périmètre et des prises de décision à tout niveau.

Nous avons coutume de dire que nos collaborateurs sont patrons de leur propre périmètre, ils ont accès à tous les leviers : commerce, gestion, management… Enfin, les possibilités d’évolution de carrière sont nombreuses et souvent plus rapides que dans les réseaux intégrés.

visuel-rh-e-leclerc

A propos de l'auteur