Accueil > Actualités > Quelques pistes pour fêter la musique au bureau

Quelques pistes pour fêter la musique au bureau

bureau musique platine

Instituée en 1982 – 1983 pour les puristes du « c’est la date officielle qui compte ! » – la Fête de la Musique est aujourd’hui l’occasion ou jamais de faire la fête, chanter et danser dans la rue sans être immédiatement conduit à l’asile le plus proche.

Seulement, il arrive que l’on travaille. Vous savez, cette drôle d’occupation qui nous maintient derrière un bureau toute la sainte journée. Question : est-il possible de fêter la musique en étant au travail ? On va partir du principe que oui, c’est possible.

Voici quelques pistes pour fêter dignement la musique au bureau !

Jack Lang instrument de musique
Celui qui est à l’origine de la Fête de la musique

Faire une playlist commune

Peut-être votre open space dispose-t-il d’une radio que tout le monde écoute. Quelque chose de plutôt consensuel et de lisse. Les pessimistes diront « nul », mais il est difficile de contenter tout le monde dans ces cas-là. En l’honneur de la Fête de la Musique, il est temps de laisser un peu de côté cette station un peu poussiéreuse et de sortir de sa zone de confiance. Comprenez, se faire un peu violence.

Posez cette agrafeuse et cette paire de ciseaux, pas question de free-fight aujourd’hui. Le challenge : que chacun ramène un certain nombre de chansons pour pouvoir créer un medley – comprenez « pot-pourri » mais ça sonne moins bien en français – que chacun pourra apprécier.

Risque de passer pour un « relou » : 10%. Que voulez-vous, il y a des râleurs partout !

~

Retour à l’adolescence

Vous les avez sûrement entendus, ces rabâcheurs du « c’était mieux avant ». ENFIN une occasion de leur clouer le bec une bonne fois pour toutes. Proposez à votre équipe un petit retour dans le passé. Chacun doit décorer son bureau comme l’était sa chambre d’adolescent. Et si vous voulez aller plus loin, pourquoi pas vous habiller (à peu près) comme dans votre folle jeunesse ?

retour en adolescence
Aaaah les années de notre chère adolescence…

C’est le moment ou jamais de ressortir ces vieilleries et de leur offrir un baroud d’honneur avant leur oubli définitif. Et aussi l’occasion de retourner voir vos parents/grands-parents chez qui vos antiquités se trouvent. Car comme ils le disent souvent, « papy et mamie ne seront plus là très longtemps ! » Bonjour l’ambiance…

Risque de passer pour un « relou » : 30%. Tout le monde aime, dans une certaine mesure, retourner un peu dans le passé. Et puis, ce n’est que le temps d’une journée ! Espérons que les commerciaux de votre équipe ne doivent pas se rendre à leur rendez-vous affublé d’un costume du gothique qu’ils étaient plus jeunes !

~

Petit-déj’ musical

C’est comme un petit-déjeuner normal, avec des activités en plus. Question activités, évitez celles qui prennent trop de temps à expliquer ou à mettre en place. Et évitez aussi de piocher les idées dans le fameux livre Comment s’occuper en temps de pluie ? Internet fourmille d’idées, choisissez judicieusement.

Bien entendu, cette activité peut également se dérouler durant une pause goûter, ou même le soir ! Tant que vous restez dans les limites du jour de la Fête de la musique, tout va bien ! Après, vous aurez juste l’air hors-sujet, voire totalement idiot.

Risque de passer pour un « relou » : 70%, surtout si ce que vous proposez est vraiment ringard. Creusez-vous un peu la tête, que diable !

~

Organiser un bœuf

Bande de petits malins, rangez les brochettes. Il n’est pas question ici de viande fraîchement grillée mais plutôt d’une petite séance musicale improvisée comme on l’aime. Attention toutefois, cette technique ne fonctionnera que s’il y a quelques musiciens dans le lot. Improviser lorsqu’on n’a jamais touché à un instrument n’est pas en effet ce qu’il y a de plus facile.

Et qui sait, peut-être un producteur passera dans votre couloir pile au moment où vous jouez. À vous le début de la gloire !

Risque de passer pour un « relou » : 50%, surtout si vous savez qu’il n’y a aucun musicien dans l’équipe.

~

Afterwork spécial fête de la musique

Si la fête bat son plein au pied même de votre immeuble, pourquoi ne pas profiter de la bonne ambiance pour proposer à vos collègues de vous retrouver après le travail pour un petit moment de détente au beau milieu de votre ambiance musicale préférée ?

Et si votre équipe et vous êtes coutumiers de telles sorties, ça vous donnera une raison de plus pour aller boire un verre ! Un peu de folie, vous pourriez aussi envisager de vous produire sur scène ! Après tout, le style working-rock n’existe pas encore…

working kiss
Working glam rock s’il vous plaît !

Risque de passer pour un « relou » : proche de zéro. Les gens sont souvent partants pour ce genre de choses. Qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse – de la fête !

~

Ne communiquer qu’en chantonnant

Vous voyez, ces princesses des films Disney qui chantent à la moindre joie ou peine de cœur avec de la musique sortie de nulle part ? Bon. Le challenge, faire pareil, sans ces mélodies. Lâchez-vous et incitez vos collègues à faire de même. À coup de « alleeeeeeeeez !!! » par exemple. Ou alors, en mettant en avant la perspective d’une harmonie partagée et pourquoi pas des souvenirs mémorables avec votre équipe.

tout en chantant
Demander comment s’est passé un rendez-vous, comment va la secrétaire… en chantant !

Risque de passer pour un « relou » : 90%. En plus, vous risquez de mettre des chansons dans la tête de tout le monde*…

*pour info, voici comment vous en débarrasser.

Plutôt que de faire semblant de travailler en jouant en réalité à Candy Crush, pourquoi ne pas mettre un peu de musique dans vos vies ? Peut-être l’avez-vous déjà fait au bureau. Comment fêtez-vous la musique au bureau ? Dites-nous tout !

A propos de l'auteur