Accueil > Actualités > En ce moment > Le conflit des générations n’existe pas !

Le conflit des générations n’existe pas !

Conflit des générations

On vous bassine tous les jours avec ce fameux conflit des générations entre les baby-boomers, la génération X ou Y. Sachez que tout cela est faux.

Tout le monde à une idée concrète sur la manière dont il faut travailler mais tout le monde ne travaille pas de la même façon. Chaque génération a travaillé ou travaille avec des outils qui lui sont propres. Les jeunes générations sont des « digital natives », il est donc plus simple pour eux d’utiliser tout ce qui est digital ou technologique. Là, où les précédentes générations ont plus de mal.

Des mentors et des mentorés

Cependant, il faut l’avouer les plus veilles générations ne sont pas fermées aux conseils de leur cadet, pour apprendre et comprendre de nouvelles méthodes de travail. Le cas est vrai inversement ! Pour les générations Y et Z, les baby-boomers et générations X sont des mentors. Ils possèdent l’expérience, la connaissance des bonnes pratiques etc. Les Baby-boomers ne sont pas mis à part de la vie au bureau, ils sont vus comme des modèles de réussite et d’engagement envers une entreprise.

Par ailleurs, c’est grâce à cette génération que les générations Y et Z arrivent à comprendre ce qu’ils souhaitent pour leur carrière et ce qu’ils ne veulent pas connaître au cours de celle-ci. Les baby-boomers et X sont des modèles et des repères pour les jeunes dans leurs vies professionnelles.

Beaucoup pensent que l’idéal des générations Y et Z, c’est l’entrepreneuriat. Pourtant il ne s’agirait que d’une infime partie de la génération qui a cette idée précise de leur vie professionnelle. Les autres veulent travailler dans une ou plusieurs entreprises au fil de leur carrière, tout en recevant un salaire au niveau de leur diplôme et de leurs compétences.

Certes, certains ne veulent pas rester toute leur vie dans la même entreprise et rêvent de découvrir le monde. Ils n’hésiteront pas à quitter une entreprise pour accepter un emploi dans un autre pays où, ils pourront découvrir de nouvelles cultures, faire de nouvelles rencontres et apprendre de nouveaux modes de travail.

Mais, il n’y a pas seulement les jeunes générations qui rêvent de voyage, les baby-boomers sont certes attachées à leur entreprise mais, ils n’hésiteraient pas à la quitter si un poste leur est proposé dans un endroit loin de leurs habitudes.

Ce faux débat des générations ne cessent de prendre de l’ampleur, mais il faut remarquer qu’au sein des entreprises, la collaboration entre les générations se passe bien. Les plus jeunes n’hésitent pas à tirer de l’expérience des plus anciens et les anciens n’ont pas peur de demander des conseils aux plus jeunes sur tous les outils qu’ils ne maîtrisent pas.

On parle également du reverse mentoring, les plus jeunes aident les plus âgés à obtenir de nouvelles compétences et/ou comprendre l’utilisation de nouveaux outils de travail. C’est une manière parmi tant d’autre de montrer qu’il n’y a pas de conflit des générations mais une collaboration intergénérationnelle.

A propos de l'auteur