Accueil > Actualités > En ce moment > Féminiser le numérique

Féminiser le numérique

Féminiser le numérique

Commençons par un constat. Les métiers du numérique sont souvent exercés par des hommes. Tout cela à cause de l’émergence des stéréotypes de notre enfance. Pourtant, à ses débuts, tout ce qui avait attrait au numérique et à l’informatique touchait exclusivement, les femmes ! Tout simplement, parce que ces métiers étaient reliés à la culture du secrétariat. Mais, tout cela a changé à partir des années 80, car les hommes ont pris une plus grande place dans le monde du numérique.

Pourquoi ? La raison est simple : la culture masculine de l’informatique augmente avec le développement du micro-ordinateur, l’industrie du jeu vidéo, ou encore la science-fiction, qui mettent en scène des petits garçons. C’est ainsi que la désertion du monde du numérique par les femmes s’est créée.

féminiser le numérique

Ce déficit du nombre de femmes est apparent dans les chiffres : en France il y a seulement 33% de femmes dans les métiers du numérique, 11% dans la cyber sécurité et 27% dans la branche du codage. Et pourtant, le secteur du numérique connait une croissance de 20 % par an. Ce domaine très varié, rassemble un grand nombre de métiers et le choix reste donc très ouvert.

Féminiser le numérique c’est :

  • ne plus se passer de 50% de la population dans ce secteur. Pour cela, de nombreuses formations ont vu le jour.
  • montrer la force des femmes dans ce domaine : elles ont les mêmes qualités et compétences que les hommes.
  • donner l’opportunité à des femmes d’être dans un secteur innovant, en pleine croissance et qui recrute fortement.
  • enlever l’image de Geek que connait le numérique en favorisant la mixité dans les écoles et les formations du numérique.
  • pouvoir obtenir des contextes et lieux de travail neutres. Car le nombre d’hommes dans ce secteur est important.

Les projets

De nombreux projets pour féminiser le numérique ont vu le jour. Mounir Mahjoubi, le secrétaire d’état auprès du premier ministre chargé du numérique, s’est engagé avec Femmes@numérique pour « promouvoir la place de la femme dans le secteur du numérique. »

La région Hauts-de-France a pour objectif : la mise en place d’un dispositif permettant de proposer des formations professionnelles, rapides et appliquées (3 à 6 mois en petit groupe) pour acquérir les compétences techniques que recherchent les entreprises de leur territoire.

Le label GEN (Grande Ecole du Numérique) compte plus de 750 formations du numériques sur l’ensemble du territoire français. La Grande Ecole du Numérique favorise l’inclusion et répond aux besoins des recruteurs, en compétences numériques.

Les femmes sont les bienvenues dans les formations et métiers du numérique qui sont de plus en plus nombreux. Elles peuvent désormais montrer leurs forces et leurs compétences dans ce domaine, où les hommes sont omniprésents. De surcroît, les femmes représentent un vivier de talents aussi important que les hommes. Alors mesdames, il est temps de féminiser le numérique ! 

A propos de l'auteur