Accueil > Actualités > En ce moment > Auto entrepreneur et Freelance

Auto entrepreneur et Freelance

Auto entrepreneur_freelance

L’auto entrepreneur et le freelance sont  deux activités qui nécessitent d’être joignable  7/7j 24/24h et ne connaissent pas les heures de bureaux. Toutefois les deux statuts ne sont pas totalement les mêmes. Une petite explication s’impose.

Le freelance  

Le Freelance est avant tout un travailleur professionnel qui propose des prestations dans un domaine d’activité précis et qui exerce en tant qu’indépendant. Il aide les entreprises qui externalisent leurs tâches, il est donc un prestataire extérieur. Il n’est pas salarié d’une entreprise.

Le freelance propose un service et des prestations à une entreprise qu’il tarifie à sa guise. Il est sous contrat et doit de ce fait répondre aux exigences de sa clientèle. Il a une grande liberté, il sélectionne les projets auxquels il souhaite prendre part, choisit son lieu de travail et ses partenaires professionnels.

Précision importante, on ne peut pas être freelance pour son employeur.

auto entrepreneur

L’auto entrepreneur

L’auto entrepreneur, exerce l’activité de son choix en tant qu’indépendant. Il n’a pas de statut juridique mais un régime. Il est dirigeant de son entreprise individuelle. Il travaille à son compte et est son propre patron. Il répond à ses propres exigences. Par ailleurs, l’auto entrepreneur peut exercer un autre emploi, il peut être salarié tout en étant auto entrepreneur. Cependant il ne faut pas que l’activité qu’il exerce soit en concurrence avec celle de l’entreprise pour laquelle il travaille.

Il faut savoir que l’auto entrepreneur doit payer des charges sur son chiffre d’affaire tous les mois ou tous les trimestres. En revanche, il peut bénéficier de l’allègement de charges en réalisant une demande d’ACCRE (Aide aux Chômeurs Créateurs ou Repreneurs d’Entreprise).

L’auto entrepreneur reste affilié à la Sécurité Sociale et valide donc des trimestres de retraite. Dès le premier euro facturé, il bénéficie de l’assurance maladie et s’acquitte forfaitairement de ses charges sociales et de ses impôts. A noter que les biens personnels de l’auto entrepreneur sont insaisissables s’ils ne sont pas utilisés à des fins professionnelles.

En outre pour bénéficier du régime de ce régime, il n’y a qu’une condition : ne pas dépasser certains plafonds de Chiffre d’Affaire. Les plafonds sont les suivants : 170 000€ pour les activités commerciales ou de fourniture de logement et 70 000€ pour les autres activités.

En résumé, un auto entrepreneur est un freelance mais un freelance n’est pas nécessairement un auto entrepreneur. La popularité grandissante du statut d’indépendant est ainsi liée à l’autonomie de travail, l’indépendance les horaires, et bien d’autres atouts que le « travail à son compte » procure.

Découvrez le dossier sur le thème du chômage et de l’entrepreneuriat : https://www.l4m.fr/emag/dossier/conseils-1/chomage-entrepreneuriat-solution-retrouver-emploi-17452

A propos de l'auteur