Interview Nathalie LEROY – Formasup : « Nos apprentis bénéficient d’une insertion professionnelle plus rapide ».

  • Le CFA de l’Enseignement Supérieur, Formasup Nord-Pas de Calais, promeut la formation en apprentissage dans le cycle supérieur, c’est-à-dire post-bac. Quels sont aujourd’hui les principaux cursus de formation accessibles en apprentissage dans le supérieur dans le Nord-Pas de Calais ?

Formasup est le Centre de Formation d’Apprentis de l’enseignement supérieur. Nous animons, fédérons et gérons l’ensemble des formations par apprentissage réparties dans les Universités et Grandes Ecoles de la région, du DUT au Master/Ingénieur, y compris les écoles d’ingénieurs et écoles de commerce. Notre rôle consiste plus précisément à promouvoir, co-construire, et mettre en œuvre une offre de formation par apprentissage de qualité en lien étroit avec les besoins des entreprises.

Cette offre, originellement, concernait le monde industriel et s’est élargie au secteur tertiaire, notamment en gestion, administration, management et droit,  informatique, commerce, marketing, génie électrique, génie industriel, production, maintenance, transport, logistique, génie civil, BTP, chimie, plasturgie, paysage, agronomie, environnement.

  • Quelles sont les filières et les formations le plus porteuses en termes d’emploi ? Celles qui affichent les meilleurs taux d’insertion ?

Formasup comptabilise à lui seul plus de 4 000 apprentis dans des spécialités de formation très variées porteuses de débouchés professionnels. Notre réseau s’appuie sur le dynamisme et la renommée d’une trentaine d’établissements de l’enseignement supérieur, en particulier des écoles d’ingénieur, des écoles de commerce et de management, des instituts et départements universitaires, Sciences-Po, ou encore l’école de journalisme.

Le taux d’insertion de nos apprentis varie en fonction des secteurs ; tout dépend de la santé économique du dit secteur. D’une façon générale, nos apprentis bénéficient d’une insertion professionnelle plus rapide et de meilleure qualité, c’est-à-dire avec un salaire plus élevé à l’embauche que les étudiants de formation initiale classique.

Nous constatons une forte appétence de la part des jeunes et des entreprises pour les métiers de l’informatique, du management et du marketing-commerce. Par ailleurs, les métiers de l’ingénieur fonctionnent très bien quelques soient les spécialités. Après une phase difficile, les entreprises du BTP-génie civil soulignent leur besoin de recrutement et leur volonté de faire appel à l’apprentissage.

Visuel Formasup

  • Quelles sont les conditions d’accès à ces formations pour les étudiants ?

Les conditions d’accès à ces formations pour les étudiants varient en fonction du cursus d’études. Nos apprentis sont tous bacheliers ou détenteurs de diplômes équivalents (tels que le DAEU, diplôme d’accès aux études supérieures) et poursuivent leurs études supérieures dans le système LMD. Ils doivent trouver une entreprise qui va les accueillir, parallèlement à leur intégration en CFA.

  • Quelles sont, selon vous, les principaux avantages d’une formation en apprentissage pour l’étudiant ? Et parallèlement, que diriez-vous à un responsable d’entreprise pour le convaincre d’intégrer un apprenti du supérieur ?

L’apprentissage permet de se former et de se professionnaliser en cumulant expérience professionnelle, diplôme et rémunération. Un jeune a la possibilité d’apprendre en entreprise dans l’action, en lien avec une formation académique exigeante, tout en étant accompagné par des tuteurs.

C’est un mode de formation qui doit être privilégié lorsque l’on veut s’insérer dans le monde économique durant ses études, s’autonomiser, exercer rapidement des responsabilités, apprendre autrement, développer son réseau. Etre apprenti, c’est l’assurance de développer des compétences précieuses pour s’insérer rapidement.

Pour les entreprises, c’est un outil privilégié de gestion de ses emplois et compétences. Au-delà de son rôle social en matière de formation des jeunes, c’est un bon levier de recrutement et de fidélisation. Les dirigeants d’entreprise soulignent combien l’apprentissage permet d’amener du souffle, du sang neuf et de soutenir son effort d’innovation et de développement de projets.

 

Ce contenu a été publié dans Recherche d'emploi et formations, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.