Interview d’Isabelle DEROME – Chargée de Recrutement Mission Handicap – Banque Populaire du Nord

  • Les Banque Populaires emploient plus de 31 600 collaborateurs ; c’est aussi plus de 2 000 recrutements CDI, 1 000 stages et 1 000 alternances chaque année. Quels sont aujourd’hui vos besoins en matière de recrutement et quels profils recherchez-vous ?

Nous recrutons des profils commerciaux issus de formations Master Banque-Finance ou Ecole de Commerce pour occuper des fonctions de Conseillers de Clientèle Particuliers, Professionnels, Entreprises. Nous ouvrons également la possibilité à des profils Bac+2 de se former au métier de la Banque en les accompagnant sur un contrat de professionnalisation en partenariat avec le CFPB.

  • La Banque Populaire du Nord développe une politique handicap visant à « permettre à chacun, quelles que soient ses aptitudes d’exprimer ses talents ! ». Quelles actions mettez-vous en place dans la région pour favoriser le recrutement et l’insertion des personnes en situation de handicap ?

En signant son 3ème accord en octobre 2013, la Banque Populaire poursuit son engagement en matière d’emploi et de maintien en emploi des personnes en situation de handicap. L’engagement du Plan d’Embauche Groupe est de réaliser 150 recrutements d’ici décembre 2016.

label Banque Populaire du Nord

Sur son périmètre géographique d’intervention, la Banque Populaire du Nord, en privilégiant les compétences et les dynamiques d’évolution professionnelle, offre aux personnes en situation de handicap des opportunités d’embauche en CDI, des contrats d’alternance et/ou des stages de formation. Renforcer les mesures d’accueil, d’intégration, de formation, de professionnalisation et de maintien dans l’emploi des collaborateurs en situation de handicap fait partie de nos axes prioritaires.

Nous faisons appel à des ergonomes pour l’aménagement des postes de travail. Nous  sensibilisons les managers et les équipes au handicap. Cela se traduit également par la mise en place d’une politique pérenne de communication interne.

Les collaborateurs de la BPN bénéficient d’un suivi RH, pour les personnes en situation de handicap, il est complété par l’accompagnement du référent handicap : adaptation des postes de travail si évolution du handicap, formations spécifiques (ex : utilisation d’un matériel adapté), participation financière au permis de conduire sur véhicules aménagés,  etc…

  • Quel est concrètement le rôle du Référent Handicap dans la mise en place de cette politique ?

Le référent handicap anime la politique Handicap de son entreprise. Il veille à la mise en œuvre de chacune des actions prévues dans l’accord de branche. Il est l’interlocuteur privilégié des collaborateurs en situation de handicap aux côtés du médecin du travail et de l’assistante sociale. Je suis accompagnée depuis 2015 par un collaborateur «  Relai Handicap », dont le rôle est d’écouter et de conseiller les collaborateurs dans leur démarche de RQTH. Nous avons un réel accompagnement également de l’assistant social présent deux fois par semaine dans nos locaux et des médecins du travail.

Nous sensibilisons tous les collaborateurs ; des modules de formation spécifiques ont été créés dans ce sens pour sensibiliser plus particulièrement la filière RH, les managers, les institutions représentatives du personnel.

Ce contenu a été publié dans L'actualité de l'emploi, Mieux vivre au travail, Recherche d'emploi et formations, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.