Une 1ère expérience professionnelle de l’autre côté de la planète ?

Aujourd’hui, les étudiants français sont inquiets ! Ils font des études et ils ne savent pas sur quoi ça va déboucher… Vont-ils décrocher le job de leurs rêves ? Ou vont-ils passer par la case chômage?

C’est pour cette raison que de plus en plus d’étudiants choisissent l’option de l’expatriation. En effet, ce choix permet de donner une dimension internationale à leur carrière, avant de leur offir une première expérience professionnelle.

Marie Jeffredo,  étudiante en Master 2 au Celsa,  travaille en entreprise du lundi au jeudi. « Je recherchais des postes en Volontariat International en Entreprise (VIE), car je savais que la conjoncture économique française n’était pas en ma faveur : peu d’emploi, rémunérations faibles, etc. ». Finalement, c’est la société où elle travaille pendant ses études qui lui propose d’ouvrir une filiale à Singapour. Un choix qu’elle explique par « sa capacité d’adaptation et sa motivation ». Bonne connaisseuse de l’Indonésie, « j’ai exprimé ma forte envie de découvrir un autre pays et d’y apporter mes connaissances du marché ». Aujourd’hui, elle travaille pour Mediakeys en tant qu’Account manager.

Des parcours comme celui-ci sont de plus en plus nombreux.  Beaucoup d’étudiants sont agacés par ces «stages-cafés » et ont des envies d’ailleurs, c’est pour cette raison qu’ils partent tenter leurs chances à l’étranger.

Quelques conseils pour s’expatrier …

Si vous aussi vous souhaitez partir travailler à l’étranger, alors foncez ! « Soyez passionné et n’ayez pas peur de dépasser vos limites, qu’elles soient géographiques ou personnelles », estime Marie. « Selon le contrat (expatriation, détachement, etc …), il faut bien se renseigner sur les contraintes légales et règlementaires et les interactions avec la France, notamment en termes de couverture sociale, retraite, etc. Par ailleurs, ne pas oublier qu’au-delà des frontières, les mentalités, les habitudes, la façon de travailler sont différentes. Ne pas arriver en terrain conquis et penser que parce que l’on est issu du système Français, nous sommes les meilleurs ! », conseille cette dernière. Pour finir, sachez aussi regarder les offres sur les bons sites. Comme « Ubifrance et Civiweb qui proposent des postes de VIE », ajoute Marie.

Si vous n’êtes pas encore convaincu, on vous attend le vendredi 13 avril à l’IUT A de Villeneuve d’Ascq au Salon de la Poursuite d’Etude, organisé par FORMASUP. Vous pourrez rencontrer des écoles qui vous proposeront de réaliser vos études en alternance à l’étranger. Pour en savoir plus : http://www.majourneedesapprentis.org/

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
Cette entrée a été publiée dans Réussir sa carrière, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>