Orientation, reconversion professionnelle, comment trouver sa voie ?

Les fans de Tintin comprendront… « Lao Tzeu l’a dit : il faut trouver la voie » ! Et aujourd’hui, dans le monde du travail, ce n’est pas chose aisée. Entre les secteurs « bouchés », les idéaux des jeunes bacheliers, la réalité du terrain et les reconversions professionnelles des salariés, difficile de s’y retrouver. Aujourd’hui, il est rare de passer toute sa carrière professionnelle dans la même entreprise, au même poste.

La formation continue permet d’acquérir de nouvelles compétences tout au long de sa carrière, et parfois, de changer complétement d’orientation, et les dispositifs sont nombreux. On conseille bien souvent un bilan de compétences aux personnes en reconversion, afin de savoir pour quel type de métier ils sont « pré-destinés ».  Le bilan de compétences n’est pas le seul moyen, voici quelques autres conseils…

–          Saisir les opportunités

Pas toutes, évidemment, mais il ne faut pas hésiter à se lancer dans l’inconnu, à saisir les opportunités « intrigantes ».

–          Essayer

« L’essayer c’est l’adopter… », ou pas. Comme pour les vêtements, le parfum ou les loisirs par exemple, les vocations sont logées à la même enseigne. Il faut tester avant de savoir véritablement ce que l’on veut faire, et ce que l’on préfère.

–          Devenez un « héros »

Pour cela, il faut trouver un problème à résoudre… Trouver la solution donne un sens aux efforts, et fait de vous un héros (enfin, toutes proportions gardées…)

–          Ne pas vivre le rêve d’autrui

Vos parents vous voyaient chirurgien, votre patron préférerait que vous soyez plutôt comme ça, quant à vos amis, ils aimeraient vous voir autrement… Ne tentez pas de contenter tout le monde, c’est impossible, soyez-vous, tout simplement…

–          Exploitez vos potentiels…

Vous n’êtes pas doté d’une seule compétence alors trouvez une activité qui combinera un bon nombre de vos compétences.

–           Vivez au jour le jour

Ne croyez pas que votre carrière est toute tracée, ne vous demandez pas où vous serez plus tard mais préoccupez-vous plutôt de votre to-do list…

–          Autorisez-vous un itinéraire bis…

Vous êtes entré sur l’autoroute du travail entre 18 et 25 ans mais au cours des années, vous avez appris de nouvelles choses, découvert d’autres métiers… N’hésitez pas à ré-examiner votre situation et ne vous fermez la porte si vous souhaitez changer d’orientation.

Itinéraires-professionnels3-300x300

–          Distinguez le soutien de la complaisance

En période de « remise en question », les amis et la famille sont souvent consultés. Assurez-vous qu’ils sont « de bons conseils », et qu’ils ne se contenteront pas d’aller dans votre sens, qu’ils soient capables de vous dire que vous allez dans le mur si c’est ce qu’ils pensent…

–          Les défis, les challenges font avancer

Aussi, s’il n’y en a plus, réfléchissez sérieusement à changer avant de devenir aigri…

Vous le voyez, les options sont nombreuses pour envisager votre carrière. Mais le conseil le plus important est de se fier à soi-même, en effet, vous êtes celui qui vous connaissez le mieux. Soyez fidèle à vous-même, à vos opinions et sachez qu’il n’y a pas une seule option, une seule bonne réponse… Qu’en pensez-vous ? D’autres conseils ?

Ce contenu a été publié dans Évolutions de carrière, Gérer sa carrière, Réussir sa carrière, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.