Dans la tête du candidat : l’entretien d’embauche

Nous avons tous des réactions différentes face au stress et à l’attente. C’est normal après tout, chacun est constitué différemment. Mais il y a des situations qui nous plongent tous dans un comportement semblable. Au hasard… l’entretien d’embauche ! Considérer ce Graal comme un événement anodin et isolé est une erreur. Il fait partie d’un grand tout qui nécessite de la préparation et peut avoir des effets… étonnants dans la tête du candidat. Explorons ensemble ce laps de temps entre la convocation à l’entretien et la réponse du recruteur. La différence entre ce qui se passe dans la tête du candidat et ce qu’il en est en réalité a de quoi surprendre.

Il est l’heure de passer de l’autre côté du miroir !

1# 15 jours avant : l’appel de l’Entreprise

Vous avez enfin osé envoyer votre CV flambant neuf et votre lettre de motivation remplie d’arguments faisant pencher la balance en votre faveur. C’est vous que les entreprises cherchent, vous en êtes sûrs ! Mais ça, c’était il y a plusieurs semaines. Alors que vous commencez à vous faire une raison et/ou que vous oscillez entre noir pessimisme et relativisation objective, le téléphone retentit. C’est l’Entreprise, celle où vous voulez ABSOLUMENT travailler !

give it to me

Ce qui se passe…

  • Dans la tête du candidat : ô carillon céleste, que j’aime ta douce sonnerie qui m’annonce de si magnifiques nouvelles… un entretien d’embauche !
  • Dans la réalité : certes, le recruteur vous a sélectionné. Mais n’oubliez pas que c’est encore la compétition !

2# J-3 : préparer tenue et arguments

Vous avez longuement pris le temps de savourer et célébrer cette bonne nouvelle qu’est la convocation. Mais un entretien d’embauche, ça se prépare. Se renseigner sur l’entreprise, préparer des réponses aux éventuelles questions plus ou moins tordues du recruteur et vos arguments. Vous attendez quoi ? Pensez PRÉ-PA-RA-TION !

Ce qui se passe…

  • Dans la tête du candidat : cette étrange impression de fourbir armes et armures pour partir au combat dans trois jours. Un combat dont dépend bien sûr votre pérennité professionnelle !

Quand je rencontre des personnes qui ne lisent jamais.

  • Dans la réalité :
Enfant poney

Je vous taquine un peu… 🙂

3# J-1 : La veille au soir

Demain n’est pas une journée comme les autres. Encore une fois, vous oscillez entre inquiétude et certitude. Difficile à dire. Changez-vous les idées, faites-vous plaisir mais surtout, évitez de vous coucher trop tard. Alors la boîte de nuit, le bar entre amis ou le marathon de séries, ça sera pour plus tard.

Ce qui se passe…

  • Dans la tête du candidat : un méli-mélo de questions et de doutes tourbillonnent encore et encore.
  • Dans la réalité : une soirée comme les autres

4# Le JOUR-J !

Ouf, votre réveil a sonné à la bonne heure. Essayez de vous lever du bon pied (on ne sait jamais, autant mettre toutes les chances de son côté) et préparez-vous. En personne consciencieuse que vous êtes forcément (bah oui, vous avez été retenu ! ), tout est prêt. Toilette, vêtements, petit-déjeuner et vous voilà parti en avance vers le lieu du rendez-vous.

Ce qui se passe…

  • Dans la tête du candidat :

Theoden begins

  • Dans la réalité : Vous ne pouvez compter que sur vous même désormais. Tout est entre vos mains ! Et ne soyez pas en retard !

5# 5 minutes avant le rendez-vous

Vous êtes tendu. Vous tournez en boucle les conseils que vous avez pu glaner sur internet et les arguments patiemment préparés vous semblent insipides. Même votre vessie vous presse de quitter les lieux au plus vite. L’instinct de survie sans aucun doute. Mais il faut savoir contrôler ce penchant animal et le museler. Trouvez donc des expédients discrets, comme consulter sans cesse votre montre. Comme votre voisin en sueur qui n’arrête pas de faire claquer sa talonnette en remuant nerveusement la jambe. Par exemple.

Ce qui se passe…

  • Dans la tête du candidat :

chat don't go

  • Dans la réalité : Final countdown !

 

6# L’entretien

Le moment est arrivé, la porte du bureau vient de s’ouvrir. C’est votre tour ! Souvenez-vous : poignée de main franche et ferme, regard direct et attitude détendue. Essayez de rester positif sur vous-même, professionnel et contrôlé en toutes circonstances. Il y aura quelques pièges dans la conversation. Prenez bien le temps de réfléchir entre deux réponses. L’expression « tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler » n’a pas été inventée pour rien !

Ce qui se passe…

  • Dans la tête du candidat :

entretien tête candidat

  • Dans la réalité :

entretien irl

7# Le lendemain

Vous êtes sorti hier du bureau les jambes flageolantes. Attention, en gardant la tête haute et en ayant l’air d’avoir passé un moment constructif ! Quant à savoir si l’entretien s’est bien déroulé… Vous hésitez entre optimisme béat (« j’ai tout déchiré! ») et pessimisme abyssal (« je suis un(e) moins que rien… »). Essayez de passer à autre chose et ne vous focalisez pas sur l’entretien d’hier. Attention, je n’ai jamais dit que c’était facile !

Ce qui se passe…

  • Dans la tête du candidat :

Frodo done

  • Dans la réalité :

Attente

8# Une semaine après : relance ou pas relance ?

Vous avez réussi à passer à autre chose ? Bien. Vous tournez toujours en boucle ? Ce n’est peut-être pas d’un article de blog dont vous avez besoin… Essayez de vous cantonner à quelques consultations de votre boîte mail à heures fixes et sortez vous aérer l’esprit.

La question de la relance est un sujet sensible. À partir de quand peut-on recontacter le recruteur pour en savoir où il en est dans sa décision ? Tout dépend s’il vous a donné une date de réponse. Si tel est le cas, attendez quelques jours encore et téléphonez au recruteur pour vous rappeler à son bon souvenir. N’oubliez pas de le remercier encore et de rappeler à quel point vous êtes fait pour ce poste.

Ce qui se passe…

  • Dans la tête du candidat :

attente in head

  • Dans la réalité :

attente irl

9# La Réponse

IL VOUS A RÉPONDU ! Bien entendu, vous n’étiez pas là quand votre téléphone a sonné et vous avez raté son appel… Le cœur battant, vous composez le numéro. Et là, la nouvelle tombe. Vous êtes engagé ! Parmi des centaines de CV et des dizaines d’entretiens, il vous a choisi vous plutôt que le postulant à talonnettes. Il ne reste plus qu’une seule chose à faire : la fête !

Ce qui se passe…

  • Dans la tête du candidat :

Quand la rentrée littéraire approche à grand pas. 

  • Dans la réalité :

Quand je lis mon premier livre de 2014. 

10# La vie professionnelle (re)commence !

Même si vous devez fêter dignement cette excellente nouvelle, n’oubliez pas de vous coucher tôt. Il ne faudrait pas arriver en retard pour votre premier jour de travail !

Donald say no

Avis au prochain recruteur !

Comment va-t-elle se dérouler ? La suite au prochain épisode…

Ce contenu a été publié dans Candidature, Gérer sa carrière, Valoriser sa Candidature, ou pas..., avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.